REFLEXION

« Le MNL veut un changement radical du champ politique »

LE COORDINATEUR DU PARTI « M N L » A MOSTAGANEM, M. BOUGUEDBA AFFIF A REFLEXION



« Le MNL veut un changement radical du champ politique »
Dans  un entretien  accordé au coordinateur  du parti MNL de la wilaya de la Mostaganem, M. Bouguedba Affif  au sujet des préparatifs  par ce jeune né aux législatives, ainsi que le programme électoral  que compte  proposé  ce petit parti, qui a l’intention d’investir i la scène politique qui a est déjà minée par les partis « dinosaures »,  ce dernier à bien voulu nous en dire plus. Concernant la création de ce jeune parti M. Bouguedba Affif  nous a fait savoir, que sa création remonte à 2010 dont le fondateur est M.  Abdelaaziz Gharmoul de profession journaliste et écrivain. « Cette motivation nous dira-t-il s’inscrit dans le prolongement du combat  mené  par nos parents et qui n’est autre que l’édification du pays car l’Algérie après 50 ans d’indépendance  a besoin de tous ses enfants pour reprendre le flambeau de nos prédécesseurs pour garantir l’avenir aux générations futures. Ce mouvement, vise à puiser dans la classe silencieuse (hommes et femmes) qui a été des années marginalisée, dont les mains ne sont pas maculées par le sang des innocents  et le vol des deniers publics. Depuis les évènements d’octobre 1988, le changement opéré a été des plus mitigé aussi le MNL veut un changement radical du champ politique à savoir balayer les querelles intestines issues des  faux programmes.   Les exemples  existent car des dizaines de députés et sénateurs, qui ont eu la confiance du peuple, ont failli à leur mission en s’occupant que de leurs intérêts personnels.  Heureusement qu’il y’a eu le programme du président de la République et avec les dernières réformes ceci nous incite nous redéfinir et à être parmi les gens qui veulent construire le pays. Nous voulons barrer la route à rentiers qui ont monopolisé Le champ politique  et l’Algérie ». Concernant  la constitution du bureau, notre interlocuteur nous expliquera, celui-ci a été constitué de jeunes cadres et ce pour une alternance efficace et en finira avec les dinosaures qui se sont accaparés du champ politique   et notre parti est pour l’ouverture de ce champ c’est la raison pour laquelle notre choix sur la génération post indépendante et contribuer pleinement à l’émancipation du pays qui a besoin de sang neuf. A une question concernant sa candidature et s’il avait l’intention d’être en tête de liste notre interlocuteur nous dira à ce propos : « non je ne cherche pas à être tête de liste, personnellement  je cherche  des honnêtes citoyens et citoyennes jeunes qui aiment leur pays, Ces citoyens qui ont toujours été à l’abri de la politique politicienne, et qui sont issus de la génération de l’indépendance et si notre choix a été porté sur la génération post indépendante c’est pour donner un nouveau souffle à la politique et faire en sorte que le changement puisse avoir une base mobilisatrice surtout que le pays a besoin de toutes forces vives de la nation.                  

C. Djamel
Lundi 12 Mars 2012 - 10:04
Lu 494 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+