REFLEXION

Le ‘’FifaGate’’ et l’avenir du ballon rond !



Le long feuilleton de l’affaire de corruption à la FIFA qui a poussé vers la sortie son président Blatter, ressemble à s’y méprendre à l’affaire du « scandale du Watergate » des années 1970-1972, aux États-Unis, une affaire d'espionnage politique qui aboutit, en 1974, à la démission de Richard Nixon. Des années plus tard c’est du continent Américain une nouvelle fois, que la révélation du scandale du siècle dans le monde du football intervient avec les nombreux rebondissements connus à ce jour.  Réélu vendredi président de la Fédération internationale de football, Joseph « Sepp » Blatter a annoncé mardi 2 juin à Zurich (Suisse) qu’il quittait son poste. Cette démission intervient six jours après l’arrestation de plusieurs hauts responsables de l’organisation pour des soupçons de corruption, notamment dans l’attribution de plusieurs coupes du monde. Blatter a appelé mardi à de nouvelles élections et prévenu qu’il ne se représenterait pas. Quelques heures après l'annonce de sa démission, des médias américains ont annoncé que Joseph Blatter ferait également l'objet d'une enquête de la justice américaine. Le New York Times affirme que M. Blatter « a tenté depuis des jours de prendre ses distances vis-à-vis du scandale », mais que les autorités « espèrent obtenir la coopération de certains des responsables de la FIFA inculpés » pour corruption pour resserrer l'étau autour de lui. Le quotidien new-yorkais ainsi qu'ABC News ont fait état d'une enquête du FBI visant directement Joseph Blatter, en citant des responsables anonymes des forces de l'ordre ainsi que des sources proches du dossier, mais sans donner plus de détails. Maintenant, l’après-Blatter et sa succession bien qu’elle paraît compliquée pour l’heure, la question fondamentale de l’avenir du ballon rond mondial à long terme et la restauration de l’image d’une aussi importante et puissante institution sportive qu’est la FIFA après que son image soit ternie par ce scandale de corruption.  Comment gérera le futur président de la FIFA dont certains prédisent que ce serait le Français Michel Platini, le staff technique et l’ensemble de l’Association mondiale de football

Réflexion
Mercredi 3 Juin 2015 - 19:09
Lu 142 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+