REFLEXION

Le FLN en rangs dispersés



Le Front de libération national (FLN), l'ancien parti unique et parti présidentiel, ira aux législatives du 10 mai en Algérie en rangs dispersés après la décision d'un groupe dissident, le "Mouvement des redresseurs", de présenter ses propres listes."Nous allons nous présenter dans toutes les mouhafadhates (préfectures) avec des listes indépendantes baptisées « Taasil » (retour aux origines) en donnant leurs chances aux jeunes et aux femmes", a déclaré à l'AFP le porte-parole du Mouvement des redresseurs et anciens ministres, Mohamed Seghir Kara. "Nous avons terminé à 50% les listes électorales dans 41 mouhafadhates mais n'avons pas encore achevé la liste d'Alger", a-t-il ajouté. M. Kara avait pris ses distance du FLN en septembre 2010 en même temps que l'actuel ministre de l'Enseignement et de la formation professionnels, El Hadi Khaldi, et le ministre des Relations avec le Parlement, Mahmoud Khedri. Ils protestaient "contre les méthodes non démocratiques dans la gestion des affaires du parti" par le secrétaire général du FLN Abdelaziz Belkhadem. 

Ismain
Samedi 18 Février 2012 - 11:37
Lu 336 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+