REFLEXION

Le FLN au bord de l'explosion

GOUDJIL, ACCUSE BELKHADEM ET HAÏCHOUR APPELLE A VOTER CONTRE LE FLN

La bataille pour les législatives ne diffère fondamentalement, en rien des échéances passées et ne changera rien, en effet il semble, que les accusations tout azimut et la passe d’arme entre Belkadem et Salah Goudjil ne fait que commencer.



Le FLN au bord de l'explosion
Pour autant que cela puisse surprendre, ce sont les mêmes qui ont trusté depuis des années les élections et les postes stratégiques dans les hautes sphères du pays qui reviennent aujourd’hui contre vents et marrés pour narguer le citoyen qui leur a tourné le dos, et il clair qu’avec eux il n’y a aucun autre horizon que celui de la stagnation politique, de la médiocrité à voir leur réaction qui est à l’antipode des intérêts du pays et du citoyen, il sont comme chat  et souris à se faire  la guerre. Salah Goudjil chef des redresseurs en colère accuse Abdelaziz Belkhadem le SG du FLN d’inciter les citoyens à voter contre le FLN. Salah Goudjil , qui a engagé un «dialogue de réunification» avec Abdelaziz Belkhadem, il y a quelques semaines, déterre la hache de guerre et accuse  Belkhadem de vouloir «détruire» le parti. Lors d’une conférence de presse tenue, mercredi à Draria, le chef de fil des redresseurs annonce le «divorce total et définitif» avec la direction actuelle du FLN. Comme première action : son mouvement de redressement, lancé en été 2011, va parrainer une vingtaine de listes dans différentes wilayas. «Nous avons pu confectionner une vingtaine de listes de candidature avec lesquelles nous allons participer aux législatives du 10 mai prochain. Mais notre effort de redressement va s’accentuer dans les semaines et mois à venir et les portes de tous les enfants du parti restent ouvertes», a souligné Salah Goudjil qui affirme qu’il n’y a plus d’entente possible avec l’équipe de Belkhadem. Le divorce est donc définitivement consommé.  Pour M.Goudjil, l’appel de Belkhadem à des listes communes n’était qu’une ruse de sa part afin de gagner le temps de confectionner ses propres listes et freiner l’élan des redresseurs. «Nous répondrons à sa ruse par des ruses», a-t-il lâché de manière ironique. Comme pour dire que le secrétaire général du FLN n’a fait qu’aggraver la crise au sein du parti et attiser le mécontentement des militants. Un rendez-vous décisif pour M. Belkhadem qui joue son avenir au sein de l’ex-parti unique. Un enjeu qu’il semble avoir bien saisi, lui qui avait déclaré récemment son intention de démissionner dans le cas où le FLN perdrait les prochaines élections. Par ailleurs, Boudjemaâ Haïchour, descend en flammes Abdelaziz Belkhadem et appelle les militants du parti à voter «massivement» le 10 mai prochain contre les listes FLN qui ne répondent pas à leurs convictions politiques. Dans une longue déclaration rendue publique mercredi, cet ancien ministre et membre du comité central a exprimé haut et fort sa profonde déception et son grand mécontentement quant à la gestion chaotique du secrétaire général du FLN. «C’est dans une certaine opacité que la magouille s’est faite par une instance qui a détourné l’orientation du Président en offrant des listes les plus hideuses et sans épaisseur politique mettant en œuvre les formes archaïques d’une gestion politique annonciatrice d’une débâcle aux conséquences désastreuses», écrit Haïchour qui dit tout le mal qu’il pense de Belkhadem.

Ismain
Samedi 31 Mars 2012 - 11:35
Lu 453 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par khetib le 01/04/2012 13:14
c'est la fin........

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+