REFLEXION

Le FFS détaille son initiative aux Mostaganémois

Dans le cadre de l’initiative du FFS pour la tenue d’une conférence nationale du consensus (CNC) , il a été tenu, hier, à la salle des conférences à la maison de la culture Ould Abderrahmane Kaki de Mostaganem, un meeting, animé par les secrétaires nationaux Ali Laskri et Fella Demmouche et par le sénateur Brahim Méziani ainsi que Kara Mostefa Hafsa, présidente de la fédération du parti à la wilaya de Mostaganem et Chafaa Aguenihanai président de la fédération d’Oran .



Cette rencontre  a commencé par un mot de bienvenue, prononcé par Mme Kara Mostefa Hafsa, présidente de la fédération de Mostaganem du FFS, qui a tenu à remercier tous les militants et  tous les présents ainsi que la société civile de la wilaya de Mostaganem, pour leur présence pour ensuite donner la parole à M. Ali Laskri, l’ancien premier secrétaire du parti du Front des Forces Socialistes (FFS) qui a déclaré que son parti veut aller vers la conférence nationale du consensus avec tous les Algériens. Ali Laskri a indiqué que cette rencontre qui rentre dans le cadre de l’explication de l’initiative politique de reconstruction du consensus national, est une occasion pour débattre des questions essentielles du pays avec tous les mostaganémois, particulièrement les membres de la société civile, des partis politiques, des médias, du mouvement syndical, des institutions de l’Etat et  les enseignants. C’est la raison pour laquelle, dira M. Laskri, ‘’nous lançons le présent appel aux algériens et particulièrement aux mostaganémois et notamment à la jeunesse de notre pays  pour apporter leur contribution au succès de cette initiative à titre individuel ou dans le cadre de leurs activités professionnelles, associatives ou militantes’’.  A ce sujet, Ali Laskri dira que ‘’nous sommes condamnés à réussir, car la peur de l’instabilité s’installe dans notre région du Maghreb, c’est pourquoi le FFS va persister pour discuter avec tous les Algériens et tous les partis politiques’’. Avant d’ajouter : ‘’ce consensus est destiné à construire une issue consensuelle, pacifique et démocratique à la situation actuelle et répondre aux immenses défis de demain, qu’ils soient politiques, sociaux, sécuritaires ou culturels’’. ‘’Prenons l’exemple de l’expérience démocratique tunisienne’’, a-t-il déclaré. Le membre de la direction collégiale du FFS et ancien premier secrétaire affirmera, dans ce contexte, que les militants du FFS  se sont efforcés de faire en sorte que la conférence nationale de consensus implique toutes les franges de la société dans leur diversité. ‘’Nous espérons que la CNC sera une conférence par tous et pour tous’’, a-t-il souhaité.  Car, selon lui, la CNC repose sur  des principes qui sont l’approche collective et consensuelle à toutes les étapes de la CNC, une conférence scindée en deux sessions, entre les deux sessions élaboration de la matrice du consensus, une conférence inclusive, une conférence sans préalable, une conférence participative  et enfin, l’association des algériennes et des algériens. La rencontre animée par M. Ali Laskri a été achevée par une conférence de presse et un débat, où plusieurs questions ont été posées concernant l’avenir du parti et du pays, l’exploitation du gaz de schiste ainsi que la chute des prix du pétrole.

Gana Yacine
Dimanche 15 Février 2015 - 09:33
Lu 410 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+