REFLEXION

Le F.F.S fait sa campagne dans les cafés à Mascara



              Ali  Laskri, a fait un  tour à travers les rues de la ville de Mascara  pour sensibiliser les jeunes devant lesquels, il a  mis en exergue l’enjeu de ces élections. Selon le Front des Forces Socialistes, l’enjeu de la prochaine étape est important, pour faire échec à ceux qui veulent barrer la route à la Démocratie et rééditer l’expérience Islamiste,  une  veille recette qui a couté à l’Algérie 2OO.OOO morts, des violations massives des droits de l’homme, la fermeture de l’espace public et la régression de toutes les libertés réalisées par le mouvement national. Ces forces selon le FFS, veulent substituer leur  agenda à une authentique expérience de la société Algérienne, vers une transition démocratique qui consisterait en la mise en place d’un cadre institutionnel permettant l’alternance démocratique. Selon Ali Laskri le F.F.S se prépare à affronter le défi de la reconstruction du projet libérateur Algérien, là ou il a été interrompu, c'est-à-dire au seuil de l’organisation démocratique et du pouvoir. Notre projet vise a construire dans le pays un consensus politique des plus larges possible, pour préserver sa souveraineté, promouvoir la citoyenneté  et la démocratie et restaurer son autonomie de décision. Ce consensus politique devra être assez fort pour permettre la refondation démocratique et la stabilisation des institutions nationales. Ce qui ouvrirait, enfin la voie à la paix civile et jetterait les bases d’une véritable réconciliation nationale. Ce consensus politique, pourrait s’organiser autour des propositions suivantes : le respect du pluralisme et des droits de la personne humaine, étant entendu que leur dissociation ouvre la porte à l’autoritarisme, le primat du droit, l’assemblée constituante souveraine, un état constitutionnel avec limitation et séparation des pouvoirs, un état démocratique c'est-à-dire un Etat qui  respecte la minorité et le Gouvernement de la majorité, réunir les conditions d’élaboration d’un consensus social et économique. Devant cet état de fait, plusieurs jeunes se sont rapprochés de M.Laskri pour lui faire part de leurs préoccupations dont le travail, le logement, clôturant sa visite en étant salué par plusieurs jeunes et moins jeunes.   

B.Boufaden
Samedi 5 Mai 2012 - 10:56
Lu 307 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+