REFLEXION

Le Calpiref, une loupe pour l’investissement à Tiaret

A quelques jours du congé annuel, M. le wali est passé à une opération de peigne fin de la commission de veille sur le CALPIREF, et cela pour une prise en charge d’un réel redressement du parc d’investissement économique pour rallier les régions de la wilaya aux défis sociaux et aux différentes mutations qui touchent notre société.



Le chef de l’exécutif se voit contraint à un soutien inconditionnel des projets d’investissements créateurs d’emploi tout en soulignant que le volume exigé est de notoriété ainsi que les spécificités régionales en veillant à un équilibre écologique. Cette réunion qui a eu lieu au siège de la wilaya en présence des  différents acteurs concernés, a fait révéler d’autres repères qui nourrissent l’agenda d’action et il a été établi la liste des nouveaux investisseurs avec des zones d’activités touchant les villes de Frenda, Medrissa et K’sar-chellala ainsi que la zone industrielle de Tiaret. Ces régions seront un véritable pôle d’accueil de l’investissement, et les assiettes foncières  feront l’objet  d’études approfondies avec une prospection globale qui en conséquence n’induira pas des situations foncières conflictuelles. Les demandes du CALPIREF iront du secrétariat général à la direction des mines  et l’énergie ainsi que les petites et moyennes entreprises et la promotion de l’investissement, et dans ce cadre quelques 309 dossiers ont été déposés et lesquels ont une grande intention. Pour l’investissement tout à noter que l’étude de ces dossiers est en cours, et que prés de 260 dossiers ayant fait l’objet d’études et d’analyses ont été envoyés aux différentes directions concernées pour approbation, et selon des chiffres avancés à travers ces dossiers, il ressort que 10823 postes d’emplois seront créés. Une vision très ambitieuse, à en croire le communiqué de la cellule d’information et de communication du cabinet de M. le wali remis à notre rédaction et dans lequel l’on peut lire encore que les investisseurs ont été reçus par la commission technique où leurs futurs projets d’investissements ont été débattus, à savoir leur degré de compétence, la volonté de financement de projets, et la réalisation dans les délais fixés, cela se consomme en normes d’évaluation du projet ; la dite commission veille à l’étude minutieuse des dossiers déposés au niveau du secrétariat général de la commission et cela en vue d’affectation de l’assiette foncière spécifique au projet. Pour rappel, la commission siégera la semaine prochaine pour l’orientation du foncier, et il est utile de rappeler que les premiers investissements ont trait aux projets à caractère médical et hospitalier ainsi que la réalisation d’unités de production. En outre, la wilaya de Tiaret aurait bénéficié de 2 nouvelles zones d’activités industrielles s’étalant sur près de 600 hectares ainsi que de faramineuses enveloppes financières.

Abdelkader Berrebiha
Lundi 2 Juillet 2012 - 10:53
Lu 662 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+