REFLEXION

Le 5 octobre 1988, espoir et utopie



Le 05 octobre n’évoque pas seulement une tragédie ; il nous rappelle également un espoir nourrit pendant des années pour s’effriter petit à petit jusqu'à l’anéantissement. Aujourd’hui, il s’avère que certains  regrettent même l’époque du silence et des denrées rares. On a hérité du colonialisme une certaine rigueur et une fraternité relative. Une discipline et un petit sens de l’organisation. Même si la politique menée allait dans le sens inverse à la modernité, on avait dans le cœur et l’esprit « Kassaman » et les couleurs de notre drapeau. Les causes étaient justes ou du moins authentiques hormis quelques incidents qui n’étaient pas de nature à dénaturer l’histoire même si les radicaux croyaient que la source du mal puisait ses racines depuis 1926. Il est aujourd’hui un fait indéniable : l’Algérie s’assombrit de plus en plus et frôle les abimes.  Le ras le bol a atteint son paroxysme. La décente aux enfers entreprise depuis 91 redouble d’accélération et nous assistons, démunis que nous sommes, à une ruine innommable et attendons, amorphes, une main providentielle pour nous retirer d’une catastrophe inévitable. Un quart de siècle ne cesse de faire des ravages sur les corps et les consciences. Cette embrouille lucrative pour les uns, aura certainement raison du peuple qui ne cesse de se définir spectateur et dans le meilleur des cas antagoniste à lui-même. Son abdication, de gré ou de force, renouera ses amitiés avec la soumission qui se dessine déjà et de plus belle. Les revendications deviennent inaudibles et les légitimités se puisent dans l’ignorance et le laisser-aller d’un peuple qui lutte encore et toujours pour une survie humiliante. Doit-on se persuader que le bien-être de l’Algérie ne s’achète pas par le sang ? Toujours est-il, nous sommes parvenus en vingt-cinq ans à incruster au fond de notre conviction que le printemps n’est pas pour demain.

Ali Fettous
Samedi 5 Octobre 2013 - 22:00
Lu 72 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+