REFLEXION

Layoune- Tissemsilt : Aucun moyen de loisirs au village de Selmana



Les habitants du village de Selmana, relevant de la commune de Layoune (25 km du chef-lieu de wilaya de Tissemsilt), manifestent un attachement indéfectible à leur région comme pour montrer aux responsables qu’ils ont encore l’amour de la terre, mais devant la marginalisation criarde qu’ils vivent, les jeunes parmi eux se disent fatigués d’attendre la concrétisation des promesses. En effet, les jeunes de cette bourgade oubliée  se plaignent depuis fort longtemps de tout, de l’absence de commodités et d’infrastructures sportives, culturelles et de loisirs, le visiteur à ce village peut relever qu’aucune maison de jeunes, digne de ce nom, ni un centre culturel, ni un complexe de proximité ne sont mis à la disposition de ces jeunes, c’est l’errance pure et simple durant toute la journée et devant cette situation catastrophique, une partie de ces jeunes qui manquent de lieux de loisirs préfèrent se diriger soit à Khemisti ou au chef lieu de la wilaya pour se permettre de jouir d’un livre, pratiquer un quelconque sport  ou de se connecter à l’Internet. Enfin, ces jeunes qui pensent qu’ils n’ont rien vu venir de la part des responsables, lancent un appel pressant à leur adresse afin qu’ils se manifestent et songent à programmer des projets entrant dans ce sens et leur garantir un minimum de lieux et moyens de loisirs.                        

A.OULD EL HADRI
Lundi 3 Juin 2013 - 08:52
Lu 155 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+