REFLEXION

Lancement d’un service mobile de réanimation à Oran



Le premier service mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) algérien a été récemment lancé au niveau de l’EHU d’Oran, avec une équipe de médecins urgentistes, ont indiqué, hier, les coordinateurs du projet SMUR Oran. Interrogée en marge du 1er congrès international sur les urgences médico-chirurgicales, ouvert samedi à l’EHU "1er novembre" d’Oran du 21 au 22 janvier, le Pr Douniazed Badsi, chef de service de neurologie et coordinatrice du projet SMUR Oran, lancé le 5 janvier 2017, a déclaré que les seize (16) médecins urgentistes formés pour la gestion du service ont le simple statut de médecins généralistes. La médecine d’urgence n’étant pas une spécialité à part entière en Algérie, contrairement à beaucoup de pays où les praticiens qui exerçants dans les urgences médicales et chirurgicales ont la possibilité d’évoluer en tant que médecins urgentistes spécialistes, a-t-on précisé. Dans ce sens, une requête a été transmise au ministère de la santé, notamment après le lancement du nouveau SMUR et la formation de seize médecins de l’EHU d’Oran par le SMUR parisien, a souligné le Dr Badsi, ajoutant que la tutelle a promis de se pencher sur le sujet. Le SMUR d’Oran prendra ainsi en charge les urgences médicales liées à différentes pathologies : cardiovasculaires, respiratoires et neuro-vasculaires etc. ce qui est en mesure de réduire la morbi-mortalité, liées notamment avec une prise en charge tardive de l’urgence. Ce nouveau service peut être contacté via un numéro de téléphone fixe, à savoir le 041 70 51 04, en attendant de lui attribuer un numéro vert à trois ou quatre chiffres, a-t-on encore indiqué. L’intervention des équipes de soins, qui commence au domicile du patient permettant de réduire le temps d’intervention, son transfert dans des conditions correctes, son ralliement rapide au service approprié au niveau de l’établissement, optimisent les chances de sauver le malade. Une ambulance est déjà opérationnelle depuis le lancement du service, en attendant la réception d’une deuxième commandée depuis quelque temps, a fait savoir le Dr Badsi ajoutant qu’une dizaine de cas ont été pris en charge depuis le 5 janvier dernier. Sur les dix cas, un seul décès a été enregistré, alors que 9 vies ont pu être sauvées grâce à la rapidité de la prise en charge des patients qui ont présenté des troubles cardiaques (crise cardiaque), neurologique (AVC et parkinson) et respiratoires (insuffisance respiratoire aiguë). Le SMUR d’Oran s’inscrit dans le cadre de la politique de l’Etat pour le développement de la médecine d’urgence, a précisé pour sa part le Pr Mohamed Boubekeur, chef de service de chirurgie générale à l’EHUO, soulignant qu’il s’agit de développer le nouveau service, notamment avec l’acquisition de deux nouvelles ambulances, ce qui amènera le nombre global à 4, et la formation de nouvelles équipes médicales et paramédicales dans un proche avenir. Une structure mobile d’urgence et de réanimation (SMUR) est un service hospitalier disposant d’une ou plusieurs ambulances, avec une équipe médicale susceptible d’apporter les soins d’aide médicale urgente en dehors de l’enceinte hospitalière. 

Ismain
Dimanche 22 Janvier 2017 - 10:35
Lu 229 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 22-08-2017.pdf
4.45 Mo - 22/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+