REFLEXION

La zone industrielle de Hassi Ameur à l’abandon



La situation environnementale se dégrade continuellement. Le constat est fait par les opérateurs qui y ont élu domicile depuis des années. La Chambre de commerce et d´industrie «Soummam Oran» s´est faite l´écho de leurs doléances avant de les transmettre à son tour au wali d’Oran pour examen. Les voies d´accès, les réseaux d´assainissement, l´éclairage public, l´alimentation en eau potable et l´absence de réseau de gaz de ville sont autant de points affectés et qui nécessitent l´intervention des responsables chargés de la gestion de cette zone. Il s´agit, note-t-on dans la requête de la CCI, «de mettre fin au calvaire de ces opérateurs qui risquent de mettre la clé sous le paillasson alors qu´ils participent pour une bonne partie aux revenus de la commune de Hassi Ameur». En d´autres termes, la CCI demande au wali d´instruire dans ce sens l´équipe aux commandes de la municipalité de Hassi Ameur afin d´assumer ses responsabilités ce qui ne peut se faire que par «une réhabilitation de cette zone industrielle» qui, écrit-on, «a servi de redéploiement des activités qui n´ont pas pu accéder à des terrains industriels au chef-lieu de la wilaya d’Oran»

Rafik M
Lundi 26 Septembre 2011 - 23:05
Lu 819 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+