REFLEXION

La zaouia El Bouzidia fête le Mewlid Ennabaoui

« Si vos Pères, vos fils, vos épouses, votre clan, les biens que vous avez acquis, un négoce dont vous vous plaisez, vous sont plus chers (Ahabu) que Dieu et son prophète (la paix et le salut sur lui), et la lutte dans le chemin de Dieu, attendez à ce que Dieu vous vous vienne avec son ordre.



Dieu ne dirige pas les pervers » (coran -9-24). Selon ce verset coranique, l’amour que doit nourrir et manifester le croyant, le fidèle à l’égard du prophète Sidna Mohammed (la paix et le salut sur lui), est une obligation qui doit prévaloir sur toute autre  ressource humaine ou matérielle. Le prophète a dit : « la croyance (imane) de l’un de vous ne sera complète que si je serai aimé par lui beaucoup plus mieux que ses parents, ses enfants et tous les gens ainsi que son nafs ». Donc, c’est dans cet ordre d’idées que chaque année, les musulmans célèbrent le Mawlid Ennabawi (anniversaire du prophète Sidna Mohammed « la paix et le salut sur lui » qui coïncide avec le douze du mois hégirien «  Rabi-e el awal », pour renforcer leur amour à l’égard du prophète et régler leur conduite, selon les possibilités de chacun conformément, à ses qualités vertueuses. Ainsi comme à l’accoutumée, la Zaouia El bouzidia, sise à Tidjdit, a organisé avant-hier, jusqu’à vingt deux heures trente, une rencontre qui a regroupé des centaines d’adeptes du soufisme et de fidèles. Ceux-ci, dans une ambiance totalement spirituelle, empreinte de sagesse et de fraternité humaine, ont exprimé leur amour au prophète Sidna Mohammed (la paix et le salut sur lui), et à Dieu, comme il est recommandé dans le Coran et la Sunna. La lecture du coran, et le Samâa (chants glorifiant le prophète et  Allah) et des «Dourouss» ont caractérisé la cérémonie spirituelle. Ainsi les cheikhs si Mohammed Bouzid Dahah, si Djilali Châalal, et si Hocine Chaib sont intervenus pour mettre en exergue la légitimité de la célébration du Mawlid Ennbawi, conformément à la Sunna et le Coran. Ils ont également évoqué les bienfaits apportés à l’humanité par le prophète Sidna Mohammed, on la sortant des ténèbres  à la lumière, de l’ignorance à la science  et au savoir, de l’injustice à la justice, de l’oppression à la  tolérance, de l’égoïsme à l’amour du prochain. L’intercession, ( Chafâa) qui sera exercée par Sidna Mohammed, le jour de la résurrection en faveur des musulmans pour leur éviter l’enfer, a été expliquée par des intervenants. Aussi, ces derniers n’ont pas manqué de dénoncer les ennemis de l’Islam qui ont préfabriqué avec la complicité de certains des courants parareligieux, tel le wahabisme, pour affaiblir les musulmans et les diviser, afin que des puissances mécréantes puissent mieux les exploiter et piller leurs richesses ainsi les détracteurs, au service  du diable s’emploient par des actions diaboliques à  attenter d’empêcher la communauté à se rassembler, à s’unir, considérant à tort que la lecture du Coran et la célébration de Mawlid Ennabawi sont une innovation, alors que de tels actes ne font que renforcer l’unité et la foi des musulmans. La quiétude a régné durant toute la cérémonie spirituelle, renforçant la fraternité des participants.        

Nekrouf Charef
Mardi 14 Janvier 2014 - 17:44
Lu 306 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+