REFLEXION

La violence gagne le CEM ‘’Ghazi Mohamed’’ à Sidi Bel Abbès



Les parents d’élèves, le collectif des enseignants et l’ensemble du personnel de l’éducation s’inquiètent sur la recrudescence de la violence dans les milieux scolaires. Le CEM « Ghazi Mohamed » situé dans le quartier populaire de Sidi Djilali vient de vivre ces derniers temps plusieurs cas de violences signalés dont deux ont nécessité des évacuations en urgence vers les UMC de l’hôpital Abdelkader Hassani de Sidi Bel Abbès. Une adolescente âgée d’une quinzaine d’années a été violemment agressée par son camarade qui lui a asséné un coup de tête en pleine figure. La victime s’en est sortie selon des sources d’information crédibles avec un certificat médical de 15 jours d’incapacité. Une autre jeune fille a reçu un coup de bâton en pleine bouche ce qui lui a causé une blessure dans la gencive et une incapacité de quatre jours délivrée par le médecin légiste. Les services de sécurité ont ouvert une enquête pour déterminer les tenants et aboutissants de ces agressions à répétition dans cet établissement scolaire. Par ailleurs la nouvelle directrice de l’éducation fraichement installée se retrouve face à un dossier qu’il faut bien prendre au sérieux car la violence est en totale contradiction avec le milieu scolaire qui est censé inculquer aux élèves les valeurs de l’altruisme et de la philanthropie.

D.M
Dimanche 18 Mai 2014 - 10:29
Lu 326 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+