REFLEXION

La violence dans les stades au centre d'un séminaire : 378 mineurs impliqués dans les actes de violence

Le représentant de la DGSN , dans son intervention lors du séminaire organisé avant-hier au centre sportif "Ahmed Ghermoul" (Alger), a indiqué que 378 mineurs ont été impliqués à des degrés divers dans les actes de violence, déplorant au passage 3 morts et 828 blessés dont 378 policiers, 241 supporters et 48 arbitres, outre les dégâts matériels (destruction de 323 véhicules dont 87 appartenant aux forces de sécurité et 139 aux particuliers).



La violence dans les stades au centre d'un séminaire : 378 mineurs impliqués dans les actes de violence
La lutte contre la violence dans les stades a été au centre d'un séminaire organisé lundi au centre sportif "Ahmed Ghermoul" (Alger), dans le cadre de la préparation de la saison sportive 2009-2010. Les sept communications qui figuraient au programme de ce séminaire, intitulé "la prévention de la violence au niveau des infrastructures sportives" et supervisé par le Comité national intersectoriel de lutte contre la violence, ont diagnostiqué dans leur ensemble les causes profondes de la violence qui sévit dans les infrastructures sportives, notamment au niveau des stades de football. Les participants se sont attelés, également, à préconiser des mesures et à formuler des recommandations pour prévenir et juguler ce fléau, et ce, à travers la convergence des efforts de l'ensemble des secteurs concernés. Les travaux du séminaire ont été animés par des représentants de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), du ministère de la justice et de la Ligue nationale de football (LNF) . Plusieurs aspects de ce fléau ont été passés en revue lors de communications données en cette occasion, dont celle du professeur Medhar sur le thème de "la violence à travers la société algérienne" et celle du ministère de la justice intitulée "L'arsenal juridique face à la violence". Un représentant de l'OPOW a présenté un exposé sur les aspects liés aux aménagements infrastructurels et à la gestion du public. D'autres intervenants ont abordé le rôle des médias face au phénomène de la violence et les plans élaborés par la LNF pour éradiquer ce fléau. Le représentant de la DGSN a, dans son intervention, donné des chiffres éloquents sur ce phénomène qui gangrène le sport national et recensé lors de la saison sportive 2008-2009 au niveau des diverses divisions sportives. Dans son bilan chiffré, il a indiqué que 378 mineurs ont été impliqués à des degrés divers dans les actes de violence, déplorant au passage 3 morts et 828 blessés dont 378 policiers, 241 supporters et 48 arbitres, outre les dégâts matériels (destruction de 323 véhicules dont 87 appartenant aux forces de sécurité et 139 aux particuliers). Le représentant de la LNF a, pour sa part, donné les grandes lignes des mesures engagées par son instance pour contrecarrer ce fléau, portant en particulier sur une série de sanctions (matchs à huis clos, suspension de joueurs et des dirigeants responsables des actes de violence et pénalités). D'autres mesures préventives ont été adoptées, a-t-il annoncé, évoquant à cet égard la formation et la consolidation du niveau technique des arbitres et des encadreurs des rencontres, l'encadrement des comités de supporters et l'institution d'un prix du fair-play décerné au public. Le représentant de l'association "Avenir" a présenté, pour sa part, un projet élaboré par le comité français de lutte contre les comportements inciviques au niveau des stades de football, mis en place par le ministère de la jeunesse et des sports français, sous le slogan "Citoyens dans les stades".

. .
Jeudi 25 Juin 2009 - 09:40
Lu 1674 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+