REFLEXION

La troisième symphonie



L’heure de vérité sonnera le 13juin prochain, pour l’équipe nationale algérienne qui devra donc jouer une nouvelle symphonie, longtemps préparée sons l’autorité du Chlef d’orchestre Rabah sâadane . Il s’agira donc , pour les verts , d’interpréter une nouvelle partition , sous la direction éclairée du maestro , longtemps étudié et préparée dans les grands « conservatoires » de suisse et d’Allemagne où toutes les commodités ont été mises à leur disposition et notamment « les instruments de musique » les plus modernes et les plus performants ce sera donc l’occasion pour les spectateurs d’évaluer la prestation des verts et d’avoir ensuite à apprécier si l’exécution de la partition aura été parfaite, ou tout au moins honorable ou, au contraire , empreinte de fausses notes, mais le constat ne sera fiable que si l’on arrivera à situer les responsabilités de chacun des parties notamment dans la seconde hypothèse . autrement dit est- ce que c’est la partition, qui aura été mal écrite et donc la responsabilité encombrera au maestro ; ou si c’est l’inaptitude des « musiciens à bien la déchiffrer, qui est mise à nu, ce qui aura pour effet d’engendrer les fausses notes. L’issue de la représentation déterminera qui des deux parties aura à réviser ses cours, à défaut d’enclencher son recyclage.

. .
Jeudi 10 Juin 2010 - 00:01
Lu 554 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+