REFLEXION

La rumeur tue l’information



Comment est-elle ? D’où vient-elle ? Comment se propage telle ? Que vise telle ? Les interrogations pourraient être encore nombreuses. Certains la définissent comme une enflure. Elle enfle et elle séduit. Plus elle enfle et plus elle séduit. Jean Noël Fanfares dans un livre paru aux éditions le Seuil en 1987, la définit comme le marché noir de l’information. Sa force réside également dans son mode de communication qui est le «Bouche à Oreille ». La vitesse de sa propagation est étonnante surtout lorsqu’il s’agit d’un sujet brulant ou d’un brin scandaleux. Elle se nourrit d’ailleurs le plus souvent à l’intérieur de cette matière. Elle prend plaisir à percer la vie privée des gens ou personnages publics. Une de ces principales forces se trouve dans le fait qu’elle est invérifiable, et contrairement à la mythologie du passé, la rumeur, elle est toujours d’actualité, voire futuriste. Chaque colporteur détient la primauté par rapport à son vis à vis. On devient tout auréole du fait qu’on devient un centre d’intérêt où convergent les avides du sensationnel . On se met à utiliser ce prestige, on se mettra à inventer en n’omettant pas de citer des sources sures du premier venu. On se plait à répéter que l’information parallèle circule très bien, là où les médias locaux sont laconiques. Croyez –vous que dans les pays où l’information est hyper-médiatisée, ce phénomène n’existe pas ? Pourtant bien des exemples nous prouvent le contraire. A titre d’exemple, nous prenons le cas flagrant et qui est toujours d’actualité qui est celui d’une grosse pointure de la finance et de la politique M. David Strauss Kahn qui fut accusé par une femme de ménage d’un grand hôtel américain pour viol sur sa personne et qui par la suite s’est avérée n’être qu’une menteuse et de surcroit être impliquée dans un grand réseau mafieux. Cette affaire fut amplifiée par la rumeur qui causa beaucoup de préjudice à la vie privée et publique de David Strauss Kahn et comme celle d’un autre homme politique en l’occurrence M. Pierre Bérégovoy, ancien premier ministre qui fut accusé injustement d’avoir puisé sur les fonds de l’Etat à des fins personnelles qui s’est avéré un canular mais qui entraina le suicide du premier ministre. La rumeur commence par « Tu ne connais pas la dernière ? Si ce phénomène, chez nous est plus axé vers les hommes politiques pour des raisons connues, en Europe bien qu’ils soient dans le lot, on étend la gamme aux personnes du spectacle, du sport. Et laissez –moi vous dire que la rumeur a la peau dure. Si un jour vous êtes victime d’esprits malveillants, regardez-vous bien dans la glace et demandez-vous si c’est bien vous le monstre dont on parle.

BENYAHIA EL HOUCINE
Dimanche 17 Juillet 2011 - 11:12
Lu 400 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+