REFLEXION

La raciste



Selon Edouard Glissant,  l'un des plus grands écrivains contemporains de « l'universel »  et  l'un des penseurs français les plus écoutés dans le monde, ‘’le racisme n’est pas inné’’. Mais il existe parfois des cas  (très rares  me diriez-vous), qui font exception à la règle. A titre d’exemple nous citons celui de  Marine Le Pen, vice-présidente du parti français  d’extrême droite, le  front national,  en est un.  A travers ses sorties médiatiques tapageuses et ses  déclarations débiles  contre tout ce qui n’est pas français ou  plutôt blanc, on arrive mieux à cerner la personne et  ses  prétentions ambitieuses. Arnaud Montebourg, le député socialiste, n’a pas tardé à lui rendre sa monnaie après qu’elle eu l’audace  de comparer les fidèles musulmans  aux nazis. Le député a évoqué la mémoire de son grand-père, un Arabe d’Algérie, qui a combattu l’armée d’occupation nazie « parce qu’il servait et aimait la France ». «  Les  déclarations de Marine Le Pen, sont une injure à ceux qui, arabes, africains, musulmans ou non, sont morts pour la France, ceux-là même, qui ont libéré la France de l’occupation nazie, pendant que son père  Jean-Marie Le Pen, trouvait des circonstances atténuantes  à l’occupation nazie », a renchéri M. Montebourg, à l’unisson de nombreux responsables politiques, de droite comme de gauche.  Elle a  osé  commettre l’irréparable, sans aucun  remord, en comparant une réunion interne à Lyon ‘’les prières de rue’’ de musulmans, à l’Occupation de la  France durant la seconde guerre  mondiale – « Certes, il n’y a pas de blindés, pas de soldats, mais c’est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants ».  C’est la règle qui confirme l’exception, Marine Le Pen est une raciste innée. Elle l’a dans le sang, elle ne peut pas s’en défaire. Elle  toujours épousé cette thèse  qui consiste à dire qu’être blanc constitue un avantage inné dans tous les domaines de la vie, qu’ils soient privés ou professionnels. Du fait de leur couleur de peau, les Blancs auraient le droit à toutes sortes d’avantages qui leur garantiraient une existence aisée. Une croyance.   Le racisme manifesté  de la malheureuse, fait d’elle une femme déterminée à mener sa politique anti-arabe et même anti-juif, car ceci est son cheval de bataille.  Ce que semble  par contre oublier, ou faire semblant de dissimuler, elle, Marine Le pen n’aurait peut-être même pas existé si ce n’étaient les arabes et les africains, qui lui ont permis  ainsi qu’à ses semblables, de vivre aujourd’hui  dans un pays souverain et libre.  C’est grâce à ceux-là même, que la France fut libérée du joug nazi, et reconstruite depuis plus d’un demi-siècle. Elle est née en 1968, la pauvre malheureuse. Et si la France était toujours sous domination allemande… Que serait-il advenu des Le Pen et leurs comparses ?

Amara Mohamed
Mardi 21 Décembre 2010 - 10:54
Lu 346 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+