REFLEXION

La queue est incontournable aux bureaux de poste de Mostaganem !



La queue est incontournable aux bureaux de poste de Mostaganem !
Apparemment, c'est devenu une habitude et on n’est pas prêt de voir un bureau de poste sans queue. Non ! Ce n'est pas la crise des liquidités qui provoque ces  queues au niveau de la poste centrale  de Mostaganem mais bien le nombre impressionnant de jeunes qui reçoivent leurs payes en même temps, comme a tenu à nous le dire un employé qui veut garder l'anonymat. Ils sont plus de 20.000 jeunes, certains se lèvent  de bonheur pour être sur place avant 6 heures  et ceux qui ne sont pas matinales doivent faire la chaine, cette dernière se prolonge hors de l’enceinte, sur plusieurs mètres, les trottoirs sont du coup squattés et cela gène énormément les piétons, qui sont souvent sont obligés de marcher sur la chaussée, mettant leurs vies en danger. Beaucoup viennent des autres communes ou des autres quartiers, qui malheureusement ne disposent pas  de bureaux postes, à l'image de la cité du "5 juillet" qui ne dispose que  d'un minuscule bureau de poste pour plusieurs cités (200 logements et Chemouma). Les liquidités sont épuisées au bout  de deux ou trois heures, comme nous l'a confirmé Hichem, un jeune de 25 ans, qui doit revenir demain, en espérons d'avoir la chance de trouver de l'argent sinon il ira voir ailleurs. Beaucoup ne comprennent pas pourquoi  ce problème ressurgit à chaque fois et que malgré les promesses faites par  les responsables concernés n'ont pas été honorées. Rachid estime que c'est devenu un véritable calvaire en chaque fin de mois car il est obligé de laisser son travail et de faire la chaine, cela dure plus que la demi-journée parfois et à chaque fois il faudrait convaincre le chef de service pour se faire pardonner du retard et des désagréments causés aux autres. Beaucoup vivent cette situation et sont obligés d’attendre car il n’y a pas d’autres solutions. A quand l'ouverture d'autres bureaux de postes pour mettre fin à une crise qui n'en finit pas et qui provoque la colère des citoyens en chaque fin de mois.

Moulay
Dimanche 25 Mars 2012 - 11:40
Lu 641 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par bengat le 25/03/2012 17:00
tabahdila, la honte pas autre mots ou sont ces résponsables ;le gérant de la ville wali maire etc...

2.Posté par ismail le 25/03/2012 19:40
salam a tous le monde imagine que j'ai croise dans la file d'attente des gens qui viennent de arzew et de relizane ajouter a cela des mostaganemois et leur commune 32, c'est du l'exploit pour les employes de la poste,

3.Posté par maryam le 28/03/2012 13:57
Pourquoi ne pas créer un systeme de paiement par carte de credit chez les commerçant de toutes discipline ,et des distributeurs automatiques devant les banques et les postes avec des caméras de videosurveillance pour éviter les fraudes et autres..c'est domage pour un si grand pays mal géré, pour la plupart incompétent ,deshumanisés , déconnectés de la réalité de ce que vit le citoyen au quotidien.. Les gérants pour la plupart gérent uniquement leurs poches etc....

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+