REFLEXION

La pomme de terre à Mostaganem bat de l’aile

Comme il fallait s’y attendre, et d’ailleurs comme chaque année à l’approche du mois sacré du Ramadhan les prix s’envolent jusqu’à étouffer les petites bourses et les catégories les plus précaires, victimes du diktat des spéculateurs et suceurs de sang qui ne reculent devant rien, et qui profitent de l’absence de tout contrôle.



Une visite au souk d’Ain Sefra nous a permis de constater que les spéculateurs ont pris les choses en main et c’est pourquoi le prix de la pomme de terre qui était fixé à un prix raisonnable a connu ces derniers jours une légère augmentation qui surement affectera les citoyens au faible revenu. Après une virée au niveau de plusieurs marchés, on s’est rendu compte que plusieurs marchands de fruits et légumes n’affichent pas les prix de leurs produits, et ce, pour plusieurs raisons, nous explique t on. Sans pour autant nous donner trop de détails. Ce qui nous a surpris c’est le prix de la pomme de terre, ce produit de base pour toutes les ménagères, son prix varie entre 40 et 50 DA, alors qu'il y a quelques jours seulement, ce tubercule se vendait à 30, voire 35 DA le kg. Selon des statistiques, on a appris que plus de 35.000 quintaux de pomme de terre ont été récoltés cette année sur une superficie de 100  hectares, dans la wilaya de Mostaganem seulement, et l’opération de récolte se poursuit, nous l’avons appris d’une source sûre. Et dire que tout le monde espérait que les récoltes réceptionnées durant le mois de mai dernier combleront le déficit et contribueront à baisser les prix de la pomme de terre. Malheureusement, ce n’est pas le cas, et au comble du malheur, c’est tout à fait le contraire, vu que les prix ne cessent d’augmenter au grand bonheur des spéculateurs sans foi ni loi qui veulent instaurer leur loi et s’enrichir par tous les moyens au détriment de ce pauvre citoyen pris en otage. Pourquoi cette augmentation survient t elle maintenant ? Et ce, à quelques jours seulement du mois sacré, déplorent des consommateurs. Pour justifier cette inflation, quelques sources proches du créneau précisent que les opérations de stockage pour une meilleure maîtrise de la régulation du marché et de la stabilité des prix en prévision du mois sacré est due à l’affluence de marchands de différentes wilayas du pays et qui en sont la cause. IL est utile de signaler que 10 mille tonnes de pomme de terre de saison seront exportées vers l’Espagne par des opérateurs, et ce dans le cadre de l’exportation de marchandise.

Hagani
Jeudi 5 Juin 2014 - 09:14
Lu 321 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+