REFLEXION

La police sensibilise sur les dangers du tabagisme à Bechar

A Bechar, la journée de lutte contre le tabagisme, coïncide chaque année avec le 31 mai et a été marquée, cette année, par une importante manifestation de sensibilisation contre les dangers et périls de la cigarette sur la santé, que les services de police de proximité ont tenue à travers des actions dans la rue et lieux publics pour expliquer et mettre en garde contre les méfaits de la cigarette.



En effet, avec des dépliants et  brochures à  l’appui, des explications et démonstrations du mal de la cigarette ont été données aux citoyens et aux jeunes des collèges et lycées. ‘’Le tabac sera la principale cause de décès et d'incapacité, avec plus de 10 millions de victimes par an’’, ne cesse de répéter un agent de police à des jeunes qui l’écoutaient avec une attention particulière.  Le tabagisme entraînera alors plus de décès à travers le monde que le Sida, la tuberculose, la mortalité maternelle, les accidents de voiture, les suicides et les homicides combinés... Cette journée mondiale qui se veut sans tabac vise à mettre l'accent sur le rôle décisif joué par les professionnels de la santé dans la lutte contre le tabagisme. Ces derniers sont, en effet, en contact avec un pourcentage élevé de la population, cible, et ils ont l'occasion d'aider les fumeurs à modifier leur comportement. Ils donnent aussi des conseils et des réponses aux questions relatives aux conséquences du tabagisme et donner l'exemple en s'abstenant de fumer.  S'arrêter de fumer est parfois un véritable parcours du combattant et des alternatives à la désintoxication totale de tabac, font régulièrement leur apparition. Acupuncture, homéopathie, sophrologie, médecines douces voire cigarette électronique, les méthodes sont nombreuses et proposent une aide à ceux qui souhaitent arrêter de fumer. Leur efficacité est dans la plupart des cas encore à valider et au final, c'est votre médecin qui vous apportera le conseil adapté. Selon certaines personnes interrogées par nos soins, il existe une méthode alternative pour arrêter de fumer dont on ne parle pas ici... l’hypnose thérapeutique. ‘’Je trouve dommage qu'on parle autant de la cigarette électronique et pas d'une méthode douce et naturelle, même si cette dernière n'a pas été scientifiquement prouvée. Pourtant, cela fonctionne. J'ai fumé durant 23 ans 1 à 1,5 paquet par jour et j'ai arrêté du jour au lendemain avec l'hypnose et ne vis plus depuis ce jour là comme un fumeur, ni même comme un ex-fumeur’’, nous a fait savoir un ancien routier à la retraite. L’influence de l’industrie du tabac pour lutter contre les lois et réglementations du tabac est incontestable, compte tenu notamment du lobbying dont bénéficie cette industrie, dotée de moyens financiers supérieurs à ceux de nombreux Etats. Elle ne concerne pas seulement les pays à faibles revenus ou des pays qui se caractérisent par un degré élevé de corruption. ‘’L’Europe est également touchée. Le film "Thank you’’ for smoking" décrit le monde du lobbying américain chargé de défendre les fabricants de tabac contre toute menace, qu’elle vienne de la législation sur la santé publique ou des associations anti-fumeurs’’, nous a signalé un ancien parlementaire de Bechar. Et de poursuivre : ‘’Conformément à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac les pays devraient mettre en œuvre des politiques en matière de prix et de taxes sur les produits du tabac en vue de réduire la consommation de tabac. La recherche montre que des taxes plus élevées sont particulièrement efficaces pour réduire la consommation parmi les groupes à plus faible revenu et empêcher les jeunes de commencer à fumer. Une augmentation de 10% du prix du tabac suscite une baisse de la consommation de 4% dans les pays à revenu élevé qui peut aller jusqu'à 5% dans les pays à faible revenu ou revenu intermédiaire. De plus, l’augmentation des impôts indirects sur le tabac est considérée comme la mesure de lutte antitabac la plus rentable’’, a-t-il relevé notre interlocuteur.

FENDAOUI HADJ
Dimanche 1 Juin 2014 - 10:20
Lu 423 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+