REFLEXION

La police enquête sur une affaire de poudre de lait à Sidi Bel-Abbès



La brigade économique et financière de la sureté de wilaya s’est intéressée ces derniers jours à une affaire de 42 tonnes de poudre de lait qui serait avariée au complexe de l’Orolait de Sidi bel Abbès. Selon des sources d’information, le responsable du laboratoire de l’office du lait qui aurait lui-même tiré sur la sonnette d’alarme a été convoqué par les enquêteurs pour être entendu. Les premiers éléments ayant déclenché l’enquête relèvent de quelques rumeurs qui ont fait état de l’existence dans les stocks de l’Orolait d’une quantité de 42 tonnes de poudre de lait qui serait impropre à la consommation et qui continuerait à être diluée pour la commercialisation. La DCP qui s’était intéressée à cette affaire en prélevant des échantillons en vu d’une éventuelle analyse s’est abstenue à toute déclaration à ce sujet. La poudre de lait en question importée d’Argentine pour un cout dépassant de loin les 40 milliards de cts contenait apparemment une matière grasse facilement périssable quand les moyens de stockage ne répondent pas aux normes requises. Dans un premier temps, la police a cherché à aller au fond de cette affaire qui de prime abord dégage les prémices d’un véritable scandale. Les enquêteurs auraient consulté le registre du laboratoire de l’entreprise qui confirme suite à des résultats d’un laboratoire d’analyse d’Alger, la péremption de la poudre de lait. L’enquête continue pour arriver à bout de tous les tenants et aboutissants de ce dossier qui risque de faire tomber des tètes.                                                                                                  

D.Med
Dimanche 27 Novembre 2011 - 10:21
Lu 441 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+