REFLEXION

La planète a tremblé ce lundi

52 SEISMES ONT SECOUE PLUSIEURS REGIONS DANS LE MONDE DONT L’ALGERIE

A l’aube de la journée d’hier lundi, plus de dix (10) pays ont été secoués par une cinquantaine de séismes. L’Algérie n’a pas été épargnée. D’autres secousses plus importantes ont troublé le sommeil des populations de plusieurs villes dans le monde, tels que, L’inde, les États-Unis , L’Irak, L’Italie, l’Argentine et plusieurs départements Français.



La planète a tremblé ce lundi
Les plus grands séismes qui ont secoué le monde en ce lundi, sont ceux qui se sont produit en Inde et en Argentine dont la magnitude a été de 5,2 et 6,1 sur l’échelle de Richter.

Trois secousses telluriques en Algérie
 Trois secousses telluriques ont frappés l’Algérie. Selon le centre Sismologique Euro-méditerranéen, la première de magnitude 4.2, s’est produite à OuledBoughalem, dans la wilaya de Mostaganem . Les deux autres moins importantes, se sont produites à 12 minutes d’intervalles, la première de magnitude 2.8, a été ressentie au Nord-Est d’Ouled Boughalem dans la mer , alors que la troisième, d’une magnitude de 3.4, elle a eu lieu dans la wilaya de Chlef, et plus exactement dans la commune d’Abou Al-Hassan.

Dans la vallée de l'Ubaye
Dans la même journée du lundi   vers 8h15, une nouvelle secousse de magnitude 3,5 a nettement été ressentie par les habitants de la vallée de l'Ubaye et les vacanciers, nombreux à séjourner dans les stations de ski. Ce nouvel épisode sismique intervient quatre jours après les premiers séismes qui ont fait "trembler" l'Ubaye et créé un vif émoi au sein de la population. Dimanche dernier, à 23h38, le réseau de détection sismique de l'observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) avait, en effet, enregistré un premier séisme atteignant une magnitude 4,4, ramené à 4,3. Cette secousse avait réveillé en sursaut de nombreux Ubayens et vacanciers.

En Nouvelle Calédonie
Un séisme de magnitude 6,9 a secoué le territoire français, dans le Pacifique, mais il n'y a pas de risque de tsunami. Un séisme de magnitude 6,9 a secoué les îles Loyauté sur le territoire français de Nouvelle Calédonie, dans le Pacifique, mais aucune alerte au tsunami n'a été lancée, a annoncé l'Institut géophysique américain. Le séisme s'est produit à 261 km à l'est-sud-est de la ville de Tadine sur l'île de Mare à 23H19 (12H19 GMT), à une profondeur relativement faible de 15 km, a précisé l'institut. L'institut Geoscience Australia a de son côté évalué à 6,7 la magnitude du séisme, indiquant qu'il s'était produit à une profondeur de 46 km et qu'il était peu probable qu'il ait fait des dégâts. La Nouvelle Calédonie est située sur la "Ceinture de feu", une zone sujette aux tremblements de terre en raison des mouvements des plaques tectoniques.

 En Corse
Un séisme « modéré », de magnitude 4,4 sur l’échelle ouverte de Richter, s’est produit hier matin au large de la Corse, où il a été ressenti « faiblement mais concrètement » par la population, selon le Bureau central sismologique français (BCSF).

En Inde et en Argentine
Ce lundi, deux séismes de magnitude 5,2 et 6,1 ont secoué respectivement l'Inde et l'Argentine. Les bâtiments ont tremblé mais aucun dégât, ni victime n'ont pour l'heure été recensé dans les deux cas. La secousse a surpris les habitants en plein après-midi. Aux alentours de 13H11 heure locale, un séisme de magnitude 5,2 a secoué la ville de New Delhi en Inde. Nettement ressenti, il a fait vibrer les vitres des bâtiments et a fait ressortir de nombreux habitants dans les rues. Toutefois, aucune information faisant état de dégâts éventuels ou de victimes n'a pour l'heure été dévoilée.Selon l'Institut américain de géophysique (USGS), l'épicentre de la secousse était situé à 48 kilomètres de New Delhi mais à 22 kilomètres de la ville de Rohtak dans la région de Haryana. Sa profondeur a été évaluée à 19,1 kilomètres. La même journée, un autre séisme est également survenu cette fois-ci en Argentine. La forte secousse de magnitude 6,1 s'est déclenchée en pleine nuit à 4H46 heure locale et a surpris les habitants de la province de Santiago del Estero en pleine nuit. L'USGS a situé l'épicentre du phénomène à 47 kilomètres de la ville de Anatuya mais à une profondeur importante de 550 kilomètres. Là encore, aucun dégât, ni victime n'a pour l'heure été recensé.

Ismain
Lundi 5 Mars 2012 - 21:34
Lu 1417 fois
A LA UNE
               Partager Partager


1.Posté par chera charef le 06/03/2012 16:01
que dieu le tout puissant nous préserve de tout mal.amine

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+