REFLEXION

La peur des missiles Zelzal Iraniens crée la panique

Les médias en Israël, rapportent que les ambassades étrangères organisent des plans d'urgence pour l'évacuation de leurs ressortissants et diplomates. Les diplomates et leurs familles sont inquiets au sujet d'un tir de missile qui peut inciter une évacuation massive des citoyens israéliens détenteurs de passeports.



La peur des missiles Zelzal Iraniens crée la panique
L'Union européenne ne dispose pas actuellement des ressources nécessaires pour procéder à une évacuation de ses citoyens dans un court laps de temps. Les responsables israéliens ont fourni aux ambassades, une liste d’abris publics dans le pays et une brochure pédagogique produit par les rapports de Tsahal, les Ynetnews.com.  Tôt mardi, le chef du Hezbollah libanais cheikh Hassan Nasrallah a déclaré par liaison vidéo à ses partisans que le Hezbollah pourrait prendre une décision dans le cas d'une attaque israélienne, les installations nucléaires iraniennes, malgré que les dirigeants iraniens n’ont  rien demandé au Hezbollah de faire quelque chose. Mais ce jour-là, on verra et l’on va décideront de ce qu’il faudra faire. Selon les estimations, le Hezbollah a plus de 40.000 roquettes dans son arsenal. La plupart sont de la variété Katioucha avec une portée inférieure à 100 kilomètres. Il possède également plusieurs centaines de missiles iraniens Zelzal-2 d'une portée comprise entre 100 et 400 km. En 2010, le Pentagone a rapporté que le groupe chiite avait également 40 à 50 missiles du Fatah-110 et 10 missiles Scud-D. Le Fatah peut atteindre le cœur même  d'Israël, y compris Tel-Aviv. En Novembre 2009, les observateurs ont estimé que si la guerre éclatait, le Hezbollah serait capable de lancer de 400 à 600 roquettes par jour et serait en mesure de soutenir les attaques pour au moins deux mois. Pour rappel, au cours de la guerre du Liban en 2006 le Hezbollah a tiré environ 3699 roquettes sur Israël. La peur des missiles Zelzal  iraniens, créent dit-on la psychose en Israël, selon les informations recueillies auprès des autorité et selon les médias Israéliens, car dans le cas d’une guerre entre l’Iran et Israel, le Hezbollah ne restera pas les bras croisés selon les observateurs.

Ismain
Jeudi 9 Février 2012 - 09:33
Lu 2746 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+