REFLEXION

La mystérieuse vidéo pornographique de Leila Trabelsi

L’EX-PREMIERE DAME DE TUNIS AVAIT UNE RELATION INTIME AVEC SON GARDE DU CORPS

Selon le journal Al Ikhbarya, la justice tunisienne détiendrait une vidéo dans laquelle Leila Trabelsi aurait eu une relation intime avec son ancien garde du corps. Ce dernier accusé de haute trahison envers la nation et collaboration avec des forces étrangères sous l'ère Ben Ali aurait explicitement demandé à être innocenté.



La mystérieuse vidéo pornographique de Leila Trabelsi
Leila Trabelsi aurait continué sa relation avec son garde du corps jusqu'à ce que son mari soit mis au courant de ses infidélités. Furieux, ce dernier décida de charger les services secrets tunisiens d'éliminer le présumé amant. Toujours selon le journal, l'ex-première dame de Tunisie n'hésitait pas à rejoindre régulièrement son amant à Paris quand celui-ci fut muté pour un poste diplomatique. Le quotidien ne précise pas si l'ancien garde du corps a mis à disposition la cassette vidéo à Amnesty International ou à une autre instance juridique.

Leïla Trabelsi était un agent du Mossad
 Un ancien garde du corps du Président tunisien déchu, a dévoilé dans une deuxième vidéo qu’il a publié après la révolution du 14 janvier, que Leïla Trabelsi épouse Ben Ali est un agent du Mossad Israélien depuis 1990.La même source a affirmé que l’ancienne « Première dame de la Tunisie » avait des liens étroits avec les opérations d’assassinat des leaders palestiniens à Tunis au début des années 90.L’ancien garde du corps de Ben Ali a relaté dans son témoignage que l’arrestation de « Mohamed Ali Mahjoubi », ancien ministre de l’Intérieur tunisien, sous prétexte d’espionnage pour le compte d’Israël, n’était qu’un acte de fiction, qui œuvrait essentiellement à calmer l’opinion publique tunisienne et internationale.Il a ajouté, entre autres, que Leïla Trabelsi a recruté en 1991, deux agents de l’Intelligence Tunisienne pour assassiner l’homme d’affaires, Kamel Eltaief, qui était à l’époque, un ami proche de Ben Ali, en raison de son désaccord sur le mariage du Président de la République avec elle.

La coiffeuse devenue première dame de Tunisie
Le nom de Trabelsi étant très répandu au pays du jasmin, rien d’étonnant à ce que Leila Trabelsi ait une homonyme. Mais la véritable surprise, la voici : les deux Leila gravitent, dans les années 1980, dans des milieux comparables, des salons de coiffure aux antichambres du ministère de l’Intérieur. Leurs parcours sont parallèles, leurs destins croisés. Dont les amalgames et les confusions qui vont polluer encore un peu plus la biographie tenue secrète de l’épouse du général Ben Ali. La seconde Leila Trabelsi a débuté sa carrière avec plus d’éclat que l’actuelle première dame. Au début des années 1980, cette femme séduisante tenait le salon de coiffure Donna, sur la route de La Soukra. Toutes les dames de la bonne société fréquentaient l’endroit. Est-ce là que Leila bis se fit quelques relations au sein du pouvoir ? Et qu’elle commença à travailler pour le ministère de l’Intérieur ? En tout cas, elle va jouer alors, pour le compte des services secrets, le rôle d’une Mata-Hari.

Ismain
Samedi 23 Juin 2012 - 11:09
Lu 32878 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager


1.Posté par azwaw le 23/06/2012 19:54
je crois jamais a avoir un video pornographique meme c'est elle a de relation avec avec son garde de corps

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+