REFLEXION

La montagne accouche d’une souris



La montagne accouche d’une souris
Finalement tout ce brouhaha, a été pour rien. L’affaire de l’APC de Tiaret, est qualifié de délit pour se voir finalement passer en correctionnel. Pas moins de 52 personnes sont concernées par ce procès. Le plus gros client du tribunal est un chef de daïra qui était en poste dans la wilaya de Sétif jusqu’à son arrestation par les services compétents. Il est incarcéré actuellement. Le second, n’est autre que le maire de Tiaret, le 3eme est le receveur municipal qui vient de rejoindre toute l’équipe en prison. Le reste du réseau est constitué de six élus et de plusieurs prestataires de services dont un, est en fuite. Tout ce beau monde vient de connaitre la bonne nouvelle de leur comparution devant le tribunal correctionnel et non pas criminel tout en refusant la demande de contre-expertise à la partie civile, qui est la wilaya de Tiaret.

. .
Samedi 20 Mars 2010 - 10:25
Lu 382 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+