REFLEXION

La menace du ver blanc a Adrar: Les agriculteurs



La propagation du ver blanc et sa menace sur la récolte céréalière ont fait l’objet d’une étude organisée par la chambre de l’agriculture d’Adrar. Face à cette menace qui pouvait engendrer des pertes certaines, les agriculteurs viennent de tirer la sonnette d’alarme afin d’attirer l’attention sur les conséquences de ce fléau que représente ce parasite très nuisible car les dégâts occasionnés sont très importants. Connu dans la région sous l’insecte ravageur, il continue à sévir et de plus de 1000ha de terres emblavées viennent d’être décimées. Ainsi, si des mesures drastiques ne sont pas prises des pertes plus lourdes seront enregistrées et les périmètres agricoles de Taouit,Kourita, Aougrout, Tsabit et in zegnir ne seront pas épargnés. Des participants ont demandé la mise en place d’une commission technique sur les lieux pour une évaluation des dégâts sachant pertinemment que ces fellahs sont tenus de rembourser les crédits contractés en début de saison. Un véritable dilemme. Un fellah ne pouvant plus faire face à ces attaques et invasion de vers blancs a dû abandonner avec les conséquences que l’on connaît. Les plus hardis, contraints de rester et d’espérer, craignent le pire car au point où se multiplie ce ver la menace pèse terriblement. Une affaire à suivre.

M.Chérif
Vendredi 11 Mars 2011 - 23:01
Lu 478 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+