REFLEXION

La malice d’un père défroqué



La malice d’un père défroqué
Les quatre fils d’un père défroqué ont voulu relever le défi devant tout le monde pour l’opprobre que leur géniteur leur faisait attirer en proposant à ce dernier « leur père » de lui consentir un montant qu’il percevra en fin du mois s’il commence à faire les cinq prières, sachant que ce père ne connaissait même pas les gestes élémentaires des ablutions. Trouvant l’offre alléchante de ses fils, il leur promet de commencer à prier, ce qui dégagea une joie intense auprès de la famille. 30 jours après, c'est-à-dire la fin du mois, le père réclama ce que ses enfants lui ont promis, ces derniers hébétés s’exclamèrent auprès de leur père pensant à une plaisanterie, mais le père insiste et fait preuve de sérieux, puis compris que ses fils lui ont juste fait l’offre pour prier, alors ils leur annonça à voix haute “bande de voyous, je savais que vous alliez manqué à votre parole, mais je suis plus malin que vous sachez que durant ces 30 jours j’ai prié sans ablutions.”

. .
Mardi 29 Juin 2010 - 10:57
Lu 480 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+