REFLEXION

La loi et les 13 menteurs



La loi et  les 13 menteurs
Après les deux séances plénières  programmées  au titre de la session d’automne de l’Assemblée Nationale Populaire,  une confrontation d’un autre genre opposera 13 députés fraichement élus au conseil constitutionnel. Ce tour passé, les 13 députés hommes d’affaires quitteront l’hémicycle.
Selon le code électoral amendé: tout député ayant cumulé plusieurs fonctions devra quitter le parlement.  Mais pourquoi cette règle ? Elle découle du principe qu'un député n’ayant pas renoncé à ses autres fonctions perd sa légitimité à faire partie de l’Assemblée nationale. Comment une personnalité occupée par les affaires peut-elle prétendre à défendre ses concitoyens ? C'est aussi une nouvelle tradition, la première depuis l’indépendance de l’Algérie. 13 députés en feront les frais cette année. Mais cette tradition ne concernait jusqu'alors que les députés alors que les ministres peuvent rester à leurs postes. Le premier ministre, Abdelmalek Sellal n'a pas précisé s'il envisageait de tenir compte de cette petite subtilité. Auquel cas, plusieurs ministres seraient assurés de conserver leurs places. Mais le forfait de quiconque, qui est à exclure, indiquera que le nouveau Premier ministre n’entendait pas généraliser cette règle aux membres de son gouvernement. Un souci d'exemplarité qui a ses effets pervers. Dont celui de décourager toute candidature de gros bonnets.  Les jeunes pousses préféreront aller se présenter dans des fiefs confortables plutôt que de tenter d'arracher des circonscriptions difficiles acquises à « Sehab Chekara », et non gagnables. Le paradoxe est d'autant plus grand que les ministres élus lors des législatives démissionneront immédiatement de leur poste de député au profit de leur suppléant. En effet, un ministre ne peut siéger à l'Assemblée en vertu du principe de la séparation entre les pouvoirs exécutif et législatif.

Said
Lundi 1 Octobre 2012 - 23:00
Lu 209 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+