REFLEXION

La justice déboute le maire de Sidi Bel-Abbès



La justice déboute le maire de Sidi Bel-Abbès
Le conflit syndical ayant opposé le maire à la section syndicale et qui s’est soldé par un débrayage observé par 1200 travailleurs a été tranché hier par la justice. La plainte déposée par le maire M. Mehdi a été frappé par le juge des référés par une fin de non recevoir pour non respect de la procédure ce qui laisse entendre que le syndicat des communaux a obtenu gain de cause. Suite à ce verdict, les communaux ont décidé de déposer un préavis de grève et promettent de paralyser les services de la municipalité jusqu’à ce que toutes les revendications portées sur la plate forme rendue publique la semaine dernière au lendemain du débrayage déclenché le 4 juillet dernier. Pour rappel les travailleurs de l’APC de Sidi Bel Abbès ont depuis presque un trimestre revendiqué l’amélioration de conditions sociales professionnelles parmi lesquelles ont relevé le versement des salaires et des primes de rendement à temps, l’intégration des vacataires et du personnel du filet social ainsi que la gestion des carrières professionnelles par un plan de gestion transparent. Le conflit risque de s’installer dans le temps avec tout ce que peut entrainer comme dommages collatéraux surtout après que le maire et son secrétaire général aient eu recours à la justice et la plainte au lieu de privilégier le dialogue responsable et la concertation.   

D.M
Jeudi 12 Juillet 2012 - 11:00
Lu 294 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+