REFLEXION

La guerre d’«haut bat mat»

« LA GUERRE : C’EST LA GUERRE DES HOMMES ; LA PAIX, C’EST LA GUERRE DES IDEES » V.HUGO

La campagne médiatique actuelle menée par le lobby sioniste et ses comparses contre la Syrie et l'Iran est une fausse note, mais aussi une fausse image, et ce ne sont pas la violence dont on accuse la Syrie d'exercer contre ses citoyens (une enquête minutieuse prouvera le contraire et je salue Meyssan Thierry(1) des efforts qu'il fournit pour contrebalancer les dires des comparses puant les pétrodollars et la recherche de la vérité) .



Avant c’était la bombe nucléaire que l'Iran tentait de vouloir fabriquer et la fausse nature dictatoriale ainsi que le gaz Sarin dont on calque les régimes syrien et iranien au pouvoir sans se soucier des pays qu'on omet de les taxer, ou les pointer du doigt, et dont les femmes n'ont ni le mérite ni le droit de conduire une bicyclette ; pour ceux des «coller-copier» ou faux journalistes qui ne trouvent d'écrire ou de dire que ce que leurs maîtres leur dictent.   
 La Syrie d’aujourd’hui avec  tous les désagréments qu’elle supporte ou qu’on lui fait supporter, elle représente qu’on le veuille ou non le centre où se joue le nouveau monde (bipolarité). L’information en continue ,les informations ,les reportages, les rapports, les nouvelles,  des images falsifiées et des rumeurs  contrefaites sont propagés par des medias véhiculant des prises de positions qui arrangent  les USA  ,l’occident ,les sionistes et les arabo sionistes du golfe au détriment de la Russie, la chine  et le BRICS dont ces derniers représentent en nombre la société internationale….. Devant ce flux énorme de psittacisme ,  de mensonges et de manigances, les responsables  syriens sont  contraints de publier des démentis, alors que sur le terrain, les développements apportent des réalités opposées à celles qui sont rapportées par les medias à charge, l’Armée syrienne avance à pas cadencé qui fait mal à l’occident  .Les tv syriennes privées et étatiques apportent des images réelles et nettes qui ne sont pas reprisent par ceux qui font de la désinformation ou le virtuel et le wishful thinking à la réalité ou plutôt de la fabrication d’information ( armes chimiques que Bandar  a utilisé  ).
Les USA en tant qu’ empire essaient par tout moyen  de repousser autant que possible  le calice de sa  déconfiture ( Irak- Afghanistan-Liban-gaza-soudan-Libye) ,si par malheur  les USA  reconnaissent de facto l’échec  de leur  projet en Syrie( destitution du régime et destruction de l’Etat syrien pour la seule  sécurité d’Israël et l’élimination à tout jamais  du problème palestinien par l’anéantissement de la résistance) un échec  provoquera manifestement des effondrements en série au sein du front  impérialiste avec toutes les déboires que cela pourraient affecter  à commencer par  l’Arabie saoudite et le Qatar qui ont eu leur leçon , ceux-ci financent et arment l’opposition, al Qaeda et les terroristes qui complotent en Syrie que personne ne dit mot alors qu’au Mali les terroristes étaient bien  méchants . L’armée saoudienne à Bahreïn est conforme aux règles Onusiennes et personne ne parle…
Les USA refusent de  saisir  l’offre d’une reconnaissance indirecte de leur échec, faite par les Russes qui reviennent en force politiquement, matériellement et financièrement en compagnie de la chine et du BRICS  ainsi que l’O.C.S.        Les YANKEES   tout en poursuivant leur fuite en avant, et en misant sur les violences par « proxy » (massacres, attentats, rapts, désordre social, économique etc.…) qui font des morts et des blessés par centaines    et provoquent  en même temps des destructions dans les infrastructures civiles et publiques, sans gains politiques significatifs en contrepartie, sinon de la pure méchanceté dévastatrice ( un terrorisme hallal alya oua haram aalaykoum). Cette violence est l’œuvre d’alliés de l’Amérique, comme les pays du Golfe et la Turquie, ou d’outils, comme Al-Qaïda ou des groupes des Salafistes «  Ennosra ».
 Les USA sont en fait le pays le plus mal placé de par sa nature agressive, belliqueuse et malveillante à donner des leçons en la matière. La naissance des Etats-Unis suffit pour nous dessiner leurs images atroces, affreuses, barbares, criminelles, cruelles, féroces, inhumaines, monstrueuses, sauvages, de ses millions de Peaux-Rouges exterminés par les pères assassins fondateurs des US… la suite, le père d'Obama s'en souvient, et ce président US actuel connaît très bien l'histoire de la traite des Nègres (trafic d'êtres humains, esclavagisme) par les colonialistes, aujourd'hui se concubinent dans l'Union européenne  prêchant les valeurs humaines universelles (hier, c'étaient des assassins et des criminels, aujourd'hui ils deviennent les justiciers, redresseurs des torts)… Hiroshima et Nagasaki se rappellent bien des bombes atomiques déferlées par la puissance US qui se vante aujourd'hui de la défense des libertés et des droits dans ce monde que le monde audio-visuel oublie… tout en fermant les yeux sur la Palestine, sur les véritables dictateurs( pays du golfe qui sèment le désordre dans cette planète terre), sur la destruction des économies du tiers-monde (pillage de biens, ressources, finances…) par le biais du FMI et de la Banque mondiale ; par le TIP (Tribunal international pénal) instrumentalisé spécialement pour l'intimidation des non-soumis à leur volonté ; par l'OTAN (Organisation du traité de l'Atlantique Nord) pour la punition des mauvais élèves ; et les médias (faiseurs d'opinions) pour mieux manipuler, contrôler les opinions ; pour que des pays dits avancés par les dogmes néo+ultra-libérales du capitalisme féroce puissent s'asseoir paisiblement dans leur trône impérialiste.
Par le biais des faiseurs d'opinions (presses écrites, TV, radios, Internet-google...), l'hypocrisie, les baisers de Juda, la roublardise et les accusations qu'on adresse au programme nucléaire pacifique de l'Iran  et l’arme chimique que la Syrie aurait utilisé, par les USA. Tel-Aviv, Paris et Londres, ces derniers possèdent des milliers d'ogives nucléaires capables de détruire la planète Terre en un clic de temps. Les monarques, émirs, sultans et cheikhs et les comparses qui gouvernent leurs pays en l'absence de toute Constitution ou règle humaine, la seule légitimité qu'ils possèdent est adjugée par leurs protecteurs occidentaux. Les menaces, avertissements, grondements, intimidations, pressions, rodomontades, le spectre, le chantage, d'interventions guerrières contre la Syrie, le Hizballah et l'Iran n'ont donc rien à voir avec la défense du peuple syrien ou la protection du monde face à une menace nucléaire iranienne ou une utilisation de l’arme chimique , et pourtant, la terre tourne toujours, comme disait G. Galilée , c'est ce que les médias nous font avaler des bobards, la Syrie et l’Iran sont plus moralistes que les hypocrites occidentaux qui prônent le mensonge  , n’oubliez pas l’Irak  il a été détruit par des mensonges. Plus d'un million de morts en Irak, des dizaines de milliers en Afghanistan et au Pakistan et en Libye, sans parler de la Palestine et du Liban, les drones de la mort font des ravages au Yémen  et maintenant ils ont le culot de nous faire croire qu'ils pensent au peuple de Syrie.
 L'expression de la volonté de domination, le plus fort transforme sa force en droit et la soumission, l'obéissance en devoir, telle est la véritable image réelle contredite par les médias (images virtuelles), et les USA qui n'ont qu'un seul et unique objectif : servir les traditionnelles visées expansionnistes et hégémoniques d'un Occident orgueilleux, prétentieux et présomptueux qui se laisse conduire par des oligarchies financières et militaires (impérialisme) plus que jamais captivantes. Actuellement, nous constatons la particularité entre le siècle écoulé où les ogres, les vampires, les loups garous qui avaient toute cette facilité de profiter, par le biais de la surpuissance militaire et de la misère des bas peuples pour construire aisément d'immenses empires, et notre époque d'aujourd'hui se dessine par l'effondrement spectaculaire de cet Occident agonisant sous les poids de ses défaites militaires en Irak, Afghanistan, Liban, Palestine dans la riche région stratégique (après les défaites encaissées par l'armée israélienne prétendument invincible au Liban et à Ghaza, nous sommes actuellement à l'ère du fiasco des Américains et de leurs alliés en Afghanistan et en Irak) et de ses crises économiques, financières internes, Cameron remet sa cravate à son parlement , Obama recule, Israël crie oh ! les lâches et distribue des masques à gaz  et ouvre ses cages souterraines, la société internationale se disloque et Hollande veut encore danser la danse des nègres.
 Pour finir, je dirais adieu à M. dollar que M. SAM détient  et au revoir à M. l’Euro qu’hollande pari sur sa parité, car il y a un étalon nouveau si ce n'est pas le pétrole, l'or ou l'argent. Le monde d'aujourd'hui est en train de changer à une vitesse inouïe ; hier déjà, son concurrent et adversaire soviétique se permettait de valser à la cadence de la guerre froide, et aujourd'hui, les Yankees préparent les conditions de la mise en place de son nouvel ordre mondial (abattre l'axe du mal). Au lieu de mettre en place un régime soi-disant «démocratique» dans un Irak pacifié par les Américains, l'armée d'occupation américaine, restée seule après la défection de tous ses alliés, alors que toutes les dépenses et péripéties (géostratégie) n'ont servi qu'à préparer sur un plateau d'argent le terrain pour l'offrir à l'Iran, selon un adage arabe : «La sorcellerie s'est retournée contre le sorcier», et les USA ont bien plié bagages (grande défaite) et  ont quitté l’Irak , laissant derrière eux un pays, certes martyrisé que les Saoudiens avec leur Al-Qaïda  cherche à tout prix de le diviser par les bombes et la sédition, mais l’Irak  possède quand même un énorme potentiel démographique, des ressources stratégiques qui commencent à être mises au service des causes de la nation. L'Irak rejoint le camp ou l'axe de la résistance et, du même coup, relie géographiquement l'Iran à la Syrie et au Liban, formant ainsi un front unique en contact direct avec les frontières de la Palestine occupée, et renversant l'équilibre des forces dans une région allant de part et d'autre de la région du Golfe, de la mer Noire jusqu'à la mer d'Oman et la mer Rouge.
 Alors, demain un autre monde verra le jour, c'est ce que les stratèges prévoient et non Madame Soleil ni cette ligue arabe ou ligue de football. Les Américains, dont leurs troupes se sont  retirées d'Irak et bientôt d’Afghanistan  et  ne vont probablement plus les  déployer dans les pays du Golfe, ne serviront que comme chair à canon dans la moindre confrontation avec l’axe syrien-libanais- iraniens+ BRICS. Le détroit d'Ormuz représente un lac dont l'unique ouverture représentant le passage obligé d'au moins 50% des approvisionnements mondiaux en hydrocarbures, et c'est déjà une force qui dictera sa loi. L'Iran ne donne que des réponses négatives aux implorations et lamentations américaines malgré le pèlerinage effectué par Filtman ( US-sioniste)sous la coupe de l’ONU , le priant et l'implorant, tout en se prostituant, dans l'espoir de sauver sa réputation (discussions directes, téléphone rouge...), il ne reste aux Américains et leurs alliés qu'à multiplier vainement  les menaces d'une frappe limitée contre la Syrie et non  d'une intervention  en Syrie. Les USA cachent leur impuissance et se sont donnés des airs triomphalistes (capture de Saddam et Ben Laden à la hollywoodienne et d'El Gueddafi à la yankee…). Le Moyen-Orient connaîtra bien des guerres s'il y en aura en Iran, en Syrie, au Liban et en Palestine, mais de leurs conséquences naîtra un nouvel ordre mondial contraire aux chimères américaines que les pays du golfe disparaitront à tout jamais.
*- 1) Thierry Meyssan a été déclaré persona non grata sur le territoire des Etats-Unis par le Département de la Défense américain. Selon une statistique du Département de la sécurité intérieure, datée de juin 2005. Plus de 3000 ouvrages ont été publiés dans le monde pour ou contre Thierry Meyssan. son livre, L'Effroyable imposture, selon lequel «aucun avion ne s'est écrasé sur le Pentagone» et le 11 septembre est un complot de la CIA.

Benallal Mohamed Ancien Magistrat à la Cour des Comptes
Dimanche 8 Septembre 2013 - 11:01
Lu 291 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+