REFLEXION

La fourberie laibanaise et Hannibal Kadhafi !

Juste après avoir été kidnappé, durant 4 jours dans la région de la Bekaa (Liban), par un groupe inconnu, tabassé, tuméfié puis libéré, la justice libanaise le convoque, l’entend puis… l’inculpe pour « avoir caché des informations sur la disparition de l’ancien président du Conseil supérieur chiite, l’imam Moussa Sadr, disparu au cours d’une visite en Libye en 1978. »



Il est difficile d’écarter un lien de cause à effet entre cette milice ravisseuse et des responsables de la justice libanaise puisque les questions du juge ont moins porté sur les circonstances du kidnapping ou la traversée clandestine de la frontière syro-libanaise, que sur les informations dont il pourrait disposer. Même la police libanaise est restée muette sur l’enlèvement. Le juge Zaher Hamadé, un peu « spécial », non ? Quand le fondateur du mouvement chiite Amal, a disparu il y a 38 ans… le fils Kadhafi (40 ans), était âgé d’à peine 3 ans ! Une belle logique libanaise pour qui même à l’âge de 3 ans on est responsable des soupçons que l’on porte sur nos ascendants. C’est bien de faire payer aux enfants ce que leurs parents sont soupçonnés avoir fait ! Pourquoi pas les petits-enfants ! Même les criminels n’avouent jamais leur crime à leurs enfants ! Au courant du financement de la campagne de Nicolas Sarkozy, oui, c’est fort possible ainsi que tous ses frères et sœur ! Une traque ? Deux de ses frères sont emprisonnés en Libye, trois ont été tués par l’Otan ; il ne reste donc qu’un seul et une sœur. Il doit y avoir un marionnettiste ! La justice libanaise dans sa « sagesse » et sa « cohérence », semble piquer droit vers la fourberie qu’immortalise La Fontaine « On me l’a dit : il faut que je me venge » avec son « loup et l’agneau » paraphrasé, à cette occasion, ainsi : Si c’était ton père, c’est donc que tu le savais. Comment pourrais-je le savoir, je n’avais que deux ans. Tu es son fils, tu es donc aussi responsable, sinon c’est quelqu’un des tiens ! Certainement une bourde qu’essaye de tempérer le journal libanais « L’Orient le jour », « l’Étendard de la francophonie » – qui évite de publier les opinions qui peuvent offusquer les maîtres occidentalo-monarco-sionistes – en acculant Hannibal tout en « rappelant » par avilissement ceci : « Brièvement kidnappé et malmené », « Hannibal le scandaleux», « le sulfureux », « l’habitué des commissariats », « le cinquième fils du défunt dictateur » « collectionnait les frasques et les démêlées avec la justice » « s’est surtout fait connaître par ses déboires avec la justice et ses bagarres ». « Le « névrosé » », « ses photos avec sa femme libanaise (Aline) qui posait en petite tenue avec un python sur le cou » etc… et ce, dans un seul article ! On ne doit pas s’étonner que les autres adoptent, envers l’arabe, des comportements aussi absurdes que les nôtres. Sinon on doit, alors, accepter notre sort en attendant …d’être fort pour avoir la meilleure raison !

Nasser
Mercredi 16 Décembre 2015 - 17:58
Lu 362 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+