REFLEXION

La forêt de Madegh quasi-totalement ravagée par les flammes

Un incendie a quasi-totalement ravagé la forêt de Madegh en fin d’après-midi de la journée d’avant-hier, apprend-on de sources officielles relevant de la protection civile.



En effet, il était environ 19h10 quand l’alerte a été donnée aux sapeurs pompiers de l’unité de Boutlélis et d’Aïn El Kerma. Arrivés sur les lieux, les hommes du génie des deux unités ont su qu’ils n’allaient rien pouvoir faire, sachant que le feu s’est rapidement propagé. C’est la grande peur et la panique chez les estivants et les amoureux de la nature. Les pompiers ont, donc, décidé de faire appel au renfort. Une armada d’engins de la protection civile, composée de 18 camions contre incendie et une ambulance de la protection civile, s’est dépêchée sur les lieux du drame, avec à son bord 85 agents de la protection civile, 03 sous officiers et 08 officiers et officiers supérieurs, coachés par le directeur de la protection civile de la wilaya d’Oran. Une lutte acharnée contre les flammes a commencé. Dans un premier temps, les hommes du génie ont effectué un état des lieux, sachant que le terrain accidenté où se situe la forêt de Madegh leur a causé des problèmes. Les endroits où  s’est déclenché le sinistre ont été identifiés. « Le feu s’est déclaré au niveau de trois points » nous précisera une source officielle relevant de la protection civile. Par ailleurs, et durant l’opération de neutralisation des  flammes, les pompiers n’ont pas eu un autre choix que de faire appel à un nouveau renfort. Ce sont 04 véhicules de marque Toyota Station, relevant de la direction de la conservation des forêts qui viendront porter de l’aide aux agents de la protection civile, surtout que toutes les forêts de la wilaya d’Oran relèvent de leur juridiction. La lutte contre les flammes continuera sous les yeux, pleins de peur, des directeurs de la protection civile, de la direction de la conservation des forêts, du P/APC d’ Aïn El Kerma et le chef de la daïra de Boutlélis. Après plusieurs heures de combat acharné contre le feu, les sapeurs pompiers ont remarqué que la mission s’annonçait très dure, sachant que les conditions climatiques et le léger vent qui soufflait sur la wilaya d’Oran ne leur permettait pas du tout d’en finir avec cette intervention. « Mais nous n’avons pas eu le choix » nous précisera notre même  source. Une fois les flammes neutralisées, un grand périmètre de sécurité a été installé autour de la zone incendiée, et des agents de la protection civile se sont vus dans l’obligation de rester sur les lieux du drame, sous les commandes du directeur de la protection civile, qui a laissé son poste de directeur de côté, et s’est conduit en un simple agent, afin d’éviter que le feu ne se déclenche de nouveau. L’opération a duré plus de 11 heures, sachant qu’elle  s’est  terminée vers les coups de 06h30 dans la matinée d’hier.  

A.Yzidi
Dimanche 10 Juin 2012 - 11:05
Lu 306 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+