REFLEXION

La fièvre des élections monte d’un cran en attendant la campagne à Sidi Bel-Abbès



Dès l’expiration des délais légaux pour le dépôt des listes des candidats aux élections  législatives du 10 mai prochain c’est l’effervescence voire  la consternation qui règne tout azimut. D’une manière générale le parti donnée pour favori à travers la grande majorité des commentaires de la place public c’est celui de l’abstention et à degrés moindre , les partisans du bulletin nul .Du coté du FLN c’est le ras le bol au point d’ annoncer la mobilisation des militants mécontents en un « front anti TOU » l’actuel ministre des transports et ex député de la wilaya d’Oran .la dernière visite éclaire de ce candidat membre du gouvernement pour le dépôt de la liste FLN qu’il conduit pour les législatives a fait des vagues et particulièrement pour le traitement de faveur qu’il a eu auprès de l’administration et en particulier du wali. Une rencontre wali- ministre candidat a fait bien des protestataires. Aussitôt constaté, ce fait pourtant à l’encontre des orientations du président de la république a fait des vagues chez les observateurs de la scène politique locale. cinq partis représentés au sein de la commission de surveillance des élections ont officiellement protesté pour dénoncer l’attitude du wali à l’égard du ministre candidat .Le RCD local pourtant non concerné par ces joutes a réagi selon la presse électronique de sidi bel abbés par un communiqué virulent qui dénonce avec ferveur l’impartialité de l’administration avant même le début de la campagne électorale . Le Parti signataire du communiqué s’est interrogé sur la neutralité de l’administration qui fait planer le doute sur la transparence des urnes. Par ces actes de protestation, l’administration  est mise en garde contre toute autre tentative d’influer sur la volonté populaire qui espère procéder à un changement dans le calme et la sérénité. la population de Ras el ma qui a enterré ses trois morts ,victimes du chemin de fer s’est soulevé en exigeant selon le soir d’Algérie un minimum de considération à savoir des condoléances du ministre des transports et candidat du FLN aux législatives .Pourtant ce dernier était de passage dans la wilaya  pour déposer sa liste sans pour autant se donner cette peine .Il aurait confier cette mission à son colistier( ex sénateur )  et sur lequel il compte beaucoup afin de soudoyer les électeurs de la région .Pour le moment la situation est au stade du grogne et des grincements de dents par presse interposées .Personne n’est en mesure de prévoir les conséquences de ces actions surtout au milieu d’un front social en plein effervescence si on comptabilise les dizaines de sit in devant la wilaya et la protesta du logement du quartier Kaid Rabah et le blocage du train à Ras el Ma ..!D. M.

D.M.
Dimanche 1 Avril 2012 - 12:19
Lu 329 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+