REFLEXION

La demande d’augmentation des salaires des députés et sénateurs, une absence de morale !



1.-Selon  l’information qui circule en ce mois de décembre 2014, au niveau des médias algériens   les députés algériens  veulent une augmentation de salaires s’alignant sur ceux  du Ministre, un passeport diplomatique et de nombreux avantages pour services rendus, percevant actuellement  avec les primes plus de dix fois le SMIG, entre 250.000   et 300.000 dinars pour les présidents de commissions, soit près  de deux fois le salaire d’un  professeur d’université en fin de carrière et dont la retraite représentera seulement  80% du dernier salaire perçu durant les cinq dernières années. Où est l’encouragement à l’économie de la connaissance qui avec la  bonne gouvernance  est condition sine qua non d’un développement durable au sein des valeurs internationales ? Au  moment où s’annonce  des ajustements économiques et sociaux douloureux entre 2015/2020 en du fait de la chute du cours du pétrole  c’est un véritable   scandale et une provocation contre la majorité de la population qui peine à boucler ses fins de mois.
2.-Les actuels députés,  ont été très mal élus comme l’atteste  les résultats officiels  en référence au ratio du nombre de voix par rapport aux inscrits : 6,11% pour le FLN, 2,42% pour le RND, 2,19% pour l’alliance verte et 1,31% pour le PT, sans parler des partis insignifiants. Outre le fait qu’ils ne soient pas représentatifs, ils ont été, face aux actuels remous sociaux, incapables de calmer la population, n’étant en aucune manière une force de relais politique  efficace,  laissant la confrontation directe entre la population et les forces de sécurité. Bien au contraire, certains  ont été chassés de leur région. Pour preuve, malgré toute sa bonne volonté, le Premier ministre, jouant au pompier, ainsi que les forces de sécurité sont confrontées à la population sans aucune intermédiation, ni politique, ni de la société civile, posant la problématique d’un dialogue permanent entre toutes les  forces sociales, économiques et politiques, de contre-pouvoirs crédibles , et donc  l’Etat de Droit et  la démocratisation de la société tenant compte de son anthropologie culturelle.
3.-Cette éventuelle augmentation, si elle venait à se vérifier, traduirait en fait une absence de morale chez ces députés et sénateurs  (faites ce que je vous dis et ne faites pas ce que je fais) et, donc, un divorce entre l’Etat et les citoyens, dénotant d’un manque de confiance pouvant conduire à une décadence de la société et un suicide collectif pour la Nation.  Avec de nombreux amis, nous demandons au président de la République ainsi qu’au Premier ministre de s’opposer à cette augmentation injustifiée dépassant tout entendement humain et qui risque, à juste titre, de conduire toutes les catégories sociales à demander des augmentations sans contreparties productives, conduisant inéluctablement le pays vers une inflation effrénée et, à terme, donc, vers une dérive sociale. Cela ne touche pas seulement cette catégorie sociale mais renvoie à la  moralisation de toute la société gouvernante et gouvernés, comme nous l’enseigne le grand sociologue Ibn Khaldoun dans son analyse du cycle des civilisations.
4.-Mesdames et Messieurs les députés, nous vous demandons simplement de respecter la population largement meurtrie, surtout avec les scandales de corruption à répétition qui la démobilise. Vous ne pouvez-vous comparer aux députés  des pays développés ou de certains pays en voie de développement où les parlementaires  jouent un rôle actif.  Votre salaire actuel est déjà loin, très loin, des services que vous rendez à la nation. Car combien de lois  avez-vous initiées de votre propre chef ? Avez-vous un bureau au niveau de votre wilaya et résolu les problèmes  des citoyens que vous êtes censés représenter  et ce   en relations avec les autorités locales  Ayez un peu de pudeur et de dignité.

 

Dr Abderrahmane MEBTOUL
Mardi 9 Décembre 2014 - 11:05
Lu 323 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+