REFLEXION

La délivrance des permis de construire bloquée depuis plusieurs mois à Bethioua

Dans une correspondance adressée à notre rédaction ,ces bénéficiaires de terrain d’assiette urbanisable nous ont informés que leurs dossiers de demande de permis de construire sont bloqués au niveau de la subdivision de l’urbanisme de la daïra de Bethioua pour des motifs inconnus selon les interlocuteurs , qui ne savent plus à quel saint se vouer du fait que les dépôts des dossiers déposaient au niveau de l’APC depuis décembre 2013 n’ont pas encore vu le jour à cause de l’absence de l’avis du responsable de la subdivision de l’urbanisme de la daïra de Bethioua.



En effet, selon une source de l’APC,  des tas de dossiers qui  se chiffrent à des centaines  sont entassés depuis plusieurs mois dans les tiroirs du bureau  de l’urbanisme  de la commune  à cause des lenteurs administratives émanant  de la subdivision de la daïra  de Bethioua qui refuse de répondre  et de prendre en considération  ces  dossiers  en vue d’une régularisation par  un avis favorable ou défavorable  conformément à  la réglementation en vigueur qui régisse en ce sens. Selon  le propriétaire d’un terrain urbanisable le dénommé Selma  expert agréé, qui ce dernier  nous a déclaré   « j’ai déposé mon dossier de permis de construire depuis décembre 2013 à ce jour et malgré plusieurs déplacements entre  la subdivision de l’urbanisme de la daïra de Bethioua et la direction de l’urbanisme de la wilaya d’Oran ,je n’ai reçu aucune suite et ce en contradiction à la réglementation qui stipule  que la subdivision de l’urbanisme de la daïra de Bethioua  doit répondre par un avis favorable ou défavorable dans un délai maximum d’un mois  or ce n’est pas le cas »  . Les propriétaires terriens ont reçu un avis favorable de toutes les instances  concernées à part celui de l’urbanisme qui  campe sur sa position, malgré  l’existence du   certificat d’urbanisme dûment délivré par la direction de l’urbanisme de la wilaya d’Oran. Cette dernière n’a  pas encore pris la décision de régulariser les propriétaires terriens qui attendent toujours  ce fameux  document .Il est temps que les pouvoirs publics  prennent des décisions  dans l’optique d’en finir avec ce problème qui empoisonne la vie à plusieurs propriétaires terriens de ce village, lesquels sont demeurés suspendus à la délivrance du permis de construire , d’autant qu’ils ne peuvent bénéficier d’aucune aide de l’Etat, que ce soit dans le cadre de l’aide à l’habitat rural ou dans les différents programmes d’aides à l’agriculture, comme dans le PNDRA. «Cela nous soulage énormément d’apprendre que nos terres vont, enfin, être régularisées. Nous avons beaucoup souffert avec l’inexistence de ce fameux document  du permis de construire. Comme ligotés, nous ne pouvions bénéficier d’aucune des aides proposées par l’Etat », nous dira un habitant du village Araba. Par ailleurs, dans l’optique de lutter contre la construction illicite, l’APC met en garde les habitants qui construisent sans posséder un permis de construire et menace les auto-constructeurs de «sévir et de démolir toute construction illicite », apprend-on encore de l’APC.

Medjadji H
Mercredi 14 Mai 2014 - 10:53
Lu 201 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+