REFLEXION

La crise du pain se précise



La crise du pain se précise
Les boulangers ferment les uns après les autres, alors que la moitié d’entre eux, sera en congé forcé le mois prochain. La crise du pain qui risque une sérieuse pénurie et pour cause, les données de la corporation des boulangers affirment que chaque semaine que Dieu fait, il y a une boulangerie qui ferme quelque part, les boulangeries baissent le rideau les unes après les autre et parfois sans aucun préavis adressé aux clients qui s’étonnent de découvrir, au petit matin, que la boulangerie du coin, ou du quartier, qui était ouverte la veille, ne l’est plus le lendemain.

. .
Samedi 7 Août 2010 - 10:59
Lu 456 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+