REFLEXION

La course vers l’armement



L’histoire est un eternel recommencement. Le même scénario de l’après deuxième guerre mondiale qui a existé entre le bloc communiste et les pays capitalistes à savoir l’U.R.S.S et les Etats Unis qui se déclarèrent une guerre froide qui entraina une course folle vers l’armement à outrance refait surface mais cela se passe actuellement dans un autre continent . Alors que les deux super puissances ainsi que les nouvelles puissances asiatiques et européennes ont suivi le même chemin et cela pour parer à toute éventuelle guerre entre les deux blocs. Mais le hic, c’est que lorsque les super puissances se sont ralliées, on constate une transposition des deux phénomènes sur le continent africain et à titre d’exemple, un climat de tension s’exerce entre deux pays africains et riverains et qui sont le Maroc et l’Algérie. Depuis l’indépendance de l’Algérie, son voisin qui n’est que le Maroc qui pour des raisons de soit disant délimitation de frontières laissées en suspend par le colonisateur, se sont déclarés la guerre inutilement alors qu’ils pouvaient le faire à l’amiable. Crescendo, le problème s’est amplifié ou a été amplifié par des mains criminelles étrangères pour créer des foyers d’incendie dans les pays arabes et musulmans car la discorde est l’ennemie des pays frères et le problème se pose actuellement avec l’avènement du conflit entre le Maroc et le Front Polisario. Ce qui envenima davantage les relations entre les deux pays. En 1994 les frontières algéro- marocaines furent fermées. Depuis, crise économique mondiale et printemps arabe obligent, le Royaume chérifien essaye de bousculer l’Algérie pour l’ouverture des frontières, mais le président Abdelaziz Bouteflika en homme avisé, expérimenté et surtout diplomate n’ouvrira pas les frontières de sitôt car connaissant bien le Maroc, il sait pertinemment que le Roi se trouve face à une contestation sans pareille et de l’implosion, il risque l’explosion en créant un printemps marocain et donc la réouverture des frontières serait une soupape de sécurité pour lui. Parallèlement à cela, le Maroc s’arme à outrance, ce qui poussent automatiquement les pays riverains et plus précisément l’Algérie à faire de même. Pour cela, nous constatons d’après certaines statistiques que l’Algérie rénove son armement en achetant à outrance des armes très sophistiquées de différents pays et plus particulièrement en provenance des grandes puissances en l’occurrence les Etats Unis et la Russie ainsi que d’autres pays européens. Devant une telle situation alors que les deux peuples respectifs vivent en dessous du seuil de pauvreté bien que leurs pays soient riches en ressources naturelles. Ne serait-il pas plus judicieux de trouver un terrain d’entente et de s’occuper sérieusement de leurs peuples et de les sortir du marasme dans lequel ils vivent et d’œuvrer à leur bien être que de s’engager dans une guerre fratricide qui n’apportera que destruction et désolation alors que les occidentaux profitent de ces situations.

Benyahia El Houcine
Lundi 25 Juillet 2011 - 09:24
Lu 1087 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+