REFLEXION

La confiance rétablie

Que veulent les jeunes aujourd’hui ? De l’argent, du temps, des missions intéressantes, de la reconnaissance… Quels sont les leviers professionnels qui motivent réellement les jeunes ?



La confiance rétablie
Ce que nous avons vu et constaté hier dans la commune de Hassi-Mamèche dans la wilaya de Mostaganem, lors d’une visite de travail effectuée par Mme Zerhouni Nouria Amina, wali de Mostaganem, un tout autre esprit, une autre jeunesse volontaire, courageuse et dynamique qui ne demande qu’à travailler à condition que l’Etat l’aide en mettant à sa disposition les moyens appropriés. Chose faite. Pour une partie des jeunes diplômés, la conjoncture est au beau fixe. Résultat : de nouveaux jeunes promoteurs qui excellent dans leurs beaux métiers, car le métier est une passion. Cette réalité, nous l’avons côtoyé à Hassi-Mammèche chez cette pognée de jeunes hommes et femmes qui sont tous unanimes à relever le défi et à prouver si besoin est, qu’ils sont prêts à l’aventure pour que ce pays soit hissé au podium des nations développées. Un local commercial à des tarifs locatifs réduits, du matériel à crédit, formalités administratives allégées, prise en charge totale, et tout ça pour une seule contrepartie : travailler. L’autre enseignement tiré de cette visite et sans complaisance aucune, c’est cette confiance et cette complicité qui arrivent à tisser leurs toiles entre le jeune et son pays, sa ville et enfin les pouvoirs publics, une confiance rétablie grâce aux mesures initiées par le président de la République au profit des jeunes. Il existe certes des problèmes, mais pas insurmontables, tout peut se régler mais dans un cadre organisé et concerté. Faire participer le jeune au dialogue, aller à lui comme ce fut le cas hier à Hassi-Mamèche, lui parler et voir de quoi il ou elle a besoin, de s’enquérir de sa situation professionnelle, d’être à son écoute, c’est tout l’art d’un chef qui se résout à maintenir cette relation de confiance rétablie par la sagesse et le sens de la raison, c’est une manière de renouer durablement avec cette relation entre gouvernants et gouvernés et affirmer sur le terrain son efficacité. Mme le wali de Mostaganem, n’a pas hésité à aller vers ces jeunes pour leur dire que l’Etat est là, présent à tout moment et à leur côté, question de les apaiser et de les mettre en confiance et la réponse a été encore plus belle et plus agréable à entendre : Merci Monsieur Le Président. L’émotion était là, elle était palpable sur les visages de ces jeunes bénéficiaires, ils voulaient faire plus pour dire encore une fois merci, mais Mme le wali était là aussi pour leur dire que le seul merci qu’ils doivent transmettre à leur Président, c’est le travail, le labeur et rien d’autre. « Aujourd’hui, vous êtes tenus de démontrer plus que jamais à votre nation toute entière que vous êtes à la hauteur de la confiance placée en vous et que vous serez toujours ce fer de lance qui défendra cette terre qui vous a enfantés. Bon courage mes enfants ».

Amara Mohamed
Mercredi 28 Avril 2010 - 10:36
Lu 450 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+