REFLEXION

La chasse aux vendeurs de tabac



Pour sauvegarder le prestige de la capitale de l’Ouest, les autorités ont du déployer de considérables moyens et ont consenti de gros efforts pour préserver l’image de marque d’El-Bahia et de son environnement. C’est ainsi que tout a été nettoyé, sans aucune exception. Même la chasse aux revendeurs de tabacs installés sur les trottoirs et la voie publique, ont été délogés et pour ce faire, des équipes de police ont été désignées rien que pour cette mission. La routine et le quotidien des oranais seront malmenés pendant quatre jours. Même en ce qui concerne, les dossiers les plus brûlants à l’image de ceux ayant trait à la corruption et aux différents scandales, ont été mis en veilleuse jusqu’à clôture de l’événement. L’Etat a mis le paquet, tout le monde doit s’y mettre à sa manière et dans le cadre où il évolue, il n’est pas question que la ville d’Oran ne soit pas la hauteur d’un événement d’une telle importance.

. .
Lundi 19 Avril 2010 - 10:56
Lu 392 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+