REFLEXION

La Suisse xénophobe !

En adoptant à une majorité de 57,50% la proposition du parti populiste de droite, l’Union démocratique du centre (UDC), les suisses viennent de prouver au monde, qu’ils sont quelque part des racistes et islamophobes.



La Suisse xénophobe !
Il n’est un secret pour personne que l’Union démocratique du centre est un parti extrémiste et raciste, il est à l’origine de ce référendum de la honte qui n’a aucun sens. Faire une campagne sans précédent pour interdire la construction de minarets relève de l’absurde et les résultats du référendum est l’expression d’un « préjugé » et fait s’interroger sur la décision même de soumettre au vote un tel sujet. Le parti populiste a induit en erreur ses compatriotes et a mis toute la suisse devant un dilemme, car il s’agit ni plus ni moins que de la provocation et des manœuvres racistes et xénophobes à l’encontre de l’Islam en tant que Religion et les musulmans. Pourquoi la Suisse jusque là, considérée comme havre de paix pour toutes les communautés y compris musulmane, devient subitement une terre d’intolérance et de rejet de l’autre, l’érection de minarets en est-elle la seule raison ou serait l’élément précurseur pour aboutir à d’autres fins. Pourquoi le problème se pose t-il de cette manière d’autant plus qu’il n’existe nulle part ni en Suisse d’ailleurs d’églises sans clochers; ce pays a été de tout temps influencé par la diversité de ses culture et de ses quatre langues nationales dont trois officielles, l’Allemand, le Français, l’Italien et le Romanche qui n’est pas une langue officielle. Et pour preuve, les réactions ne se sont pas faits attendre, le Vatican affirme que « C’est un coup porté à la liberté de la religion », Bernard Kouchner, ministre français des affaires étrangères se dit « Scandalisé par ce référendum», pour sa part le conseil européen n’a pas caché sa préoccupation. Et si les pays musulmans venaient à lancer une campagne de boycott anti-Suisse, à réduire leurs fortunes gérées dans ce pays et de mettre un terme aux relations commerciales avec ce pays en procédant dans un premier temps à la non livraison de pétrole et de gaz, qu’adviendrait-il de ce pays aux sept millions d’habitants qui ne doivent finalement leur survie qu’aux fortunes arabes et musulmanes déposées dans leurs banques. Le plus vieux paradis fiscal et le pays du secret bancaire est en train de jouer avec le feu et le fait de se mettre à dos toute la communauté musulmane vivant en Suisse, n’est pas pour apaiser les tensions. Mieux encore, des voix se sont élevées depuis hier pour exprimer des inquiétudes quant aux conséquences que cela pourrait avoir sur les rapports commerciaux et diplomatiques avec le monde musulman. Tout compte fait, la Suisse serait-elle en mesure d’assumer cette décision, si tel était le cas, il faudrait s’attendre à des réactions qui ne seront que légitimes.

Amara Mohamed
Vendredi 4 Décembre 2009 - 10:13
Lu 600 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+