REFLEXION

La RHP, la cadence à pas de tortue



Dans le cadre de la lutte contre l’habitat précaire, la wilaya de Mostaganem a  bénéficié d’un quota de logements assez importants depuis l’année 2006 répartis sur les 32 communes que compte la wilaya. Cependant, ce programme ambitieux destiné à effacer   le visage hideux de nos villes et de cette ruralisation, qui s’est banalisée, semble confronté à d’énormes problèmes liés notamment à la cadence très lente par laquelle les responsables comptent mener l’opération. En effet, une petite lecture des statistiques semble que depuis 2006, la wilaya n’a réceptionnée que 40 % du programme ou le quota, qui lui a été réservée en ce sens, constat qui n’encourage pas le programme de lutte contre l’habitat précaire engagé par les pouvoirs publics qui tablent au niveau local  de l’éradiquer complètement d’ici l’année 2014. En somme on est loin d’être pessimistes   car les perspectives et les objectifs, réalisés jusqu’à présent dans la lutte contre la résorption de l’habitat précaire ne semblent pas répondre aux espérances d’une grande partie de la population de la wilaya, dont les habitations ne pourront certainement pas tenir encore longtemps avec cette cadence de livraison. Bien que après chaque mouvement de protestation ou d’émeutes, la vie reprend graduellement le cours normal avec l’intervention des services de sécurité, et des personnes sages, mais à voir l’état des quartiers populaires se dégradant de jour en jour, c’est la catastrophe, le constat pousse aux regrets et à la désolation            

Tayeb-Bey AEK
Mercredi 11 Avril 2012 - 10:50
Lu 288 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+