REFLEXION

La Mafia du sable dicte sa loi à Mostaganem

Le secteur du bâtiment et des travaux publics est toujours préoccupé par l’approvisionnement en matériaux de construction notamment le sable. Un phénomène qui est en pleine croissance et qui prend une ampleur très dangereuse causant ainsi des dégâts sur l’environnement.



La Mafia du sable dicte sa loi à Mostaganem
En dépit de l’interdiction formelle annoncée par les services de protection de l’environnement ainsi  que l’arrêté du ministère des ressources en eau, les hommes puissants et inconnus poussent des réseaux maffieux à activer discrètement pour leurs comptes en s’emparant par tous les moyens des quantités très importantes de sable. Aux dernières nouvelles, la propriété d’une citoyenne dénommée Mehidi Halima, située à la commune de Souaflia, a été victime d’une vaste opération de pillage de sable et cela devant les yeux de tout le monde. L’héritier de la défunte, M. Mohamed nous a fait  parvenir des photos  du massacre qui a touché la terre de sa mère. Cette bande de malfrats et après avoir épuisé la carrière qu’ils avaient le droit d’exploiter, se sont offert le droit de toucher au bien des autres sans la moindre autorisation. Cet énorme pillage opéré par la mafia du sable déforme la nature et détruit le patrimoine touristique et a causé des dégâts considérables aux terrains voisins. La commercialisation de cette précieuse matière ramène un énorme profit à ces puissants trafiquants qui agissent dans l’ombre. Notre interlocuteur se demande comment se fait-il que cette activité d’extraction de sable, strictement interdite par les pouvoirs publics, continue à s’exercer jour et nuit, au vu et au su de tout le monde ? Où sont passés les services qui sont censés préserver l’environnement et les biens publics ?  Avant de continuer : «Les autorités locales doivent doubler d’efforts pour  bloquer les issues menant vers les plages ainsi que les  carrières illégales. Aussi nous interpellons les services concernés pour intervenir et mettre un terme définitif à ce danger menaçant nos propriétés».  Face à cet état de fait très grave, l’Etat doit agir et mettre fin définitivement à ces réseaux mafieux du sable qui ne cessent d’exploiter, voler et détruire la nature sans craindre la loi algérienne en ciblant les plus belles régions de Mostaganem et demandent surtout à ce que les autorisations soient strictes et le contrôle des sites rigoureux afin de préserver l’équilibre écologique de la région.

B.C.Sofiane
Lundi 16 Juillet 2012 - 14:03
Lu 529 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par Noredine le 18/07/2012 20:10
HASSBOUNA ALLAH WA NIIMALWAKIL!!!

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+