REFLEXION

La France revalorise les pensions des anciens combattants Algériens

AVEC UNE DECONSIDERATION DE CERTAINES REVENDICATIONS LEGITIMES

Le directeur du service des Anciens combattants, a déclaré que la de revalorisation des pensions militaires des anciens combattants étrangers et d’indemnisation des victimes des essais nucléaires français sont effectives.



La France revalorise les pensions  des anciens combattants Algériens
Les anciens combattants étrangers seront dorénavant traités de la même façon que les français et leur pension est revalorisée à partir du mois de juin dernier. Selon l’Ambassadeur, les anciens combattants Algériens sont les plus grands bénéficiaires, leur nombre est estimé à 47 500 personnes. Les militaires Algériens sont les plus nombreux à avoir participé malgré leur volonté aux deux guerres mondiales. Concernant les pensions militaires, il y en a 3 : la retraite du combattant, la pension militaire d’invalidité et la pension militaire du combattant. En 2002, toutes les pensions ont été triplées.

IL FALLAIT ATTENDRE LA PROJECTION DU FILM ‘’INDIGENE’’ POUR QUE LA FRANCE REAGIT
En 2007, la retraite du combattant et la pension militaire d’invalidité ont été multipliées par 4,25 et en 2011 la pension militaire de retraite va aussi être revalorisée de 4,25. Des cas qui non pas touchés les Algériens. Alors qu’il fallait attendre la projection du film ‘’Indigène’’ pour que le gouvernement Français réagit en faveur des Algériens, reconnait l’ambassadeur de France à Alger. Le Service des anciens combattants fait aussi, à travers les entretiens, un bilan et une expertise sur le plan social et médical. En cas de décès du combattant, la France assure le bénéfice de la pension à la veuve. Cette catégorie concerne 11. 000 veuves.

l’indemnisation des victimes des essais nucléaires
Concernant l’indemnisation des victimes des essais nucléaires, l’Ambassadeur a tenu à préciser que la loi sur les essais nucléaires n’est pas « discriminatoire envers les Algériens ». Une cinquantaine de demande a été introduite jusqu’à présent depuis l’adoption de cette loi le 05/01/10. Mais qu’a fait la France depuis 1962 ? S’éclata un invalide Algérien. Selon la loi qu’a adoptée le gouvernement Français, l’indemnisation des victimes est conditionnée par 3 critères : « justifier sa présence dans les zones géographiquement déterminées (Reggane, pour l’Algérie), justifier sa présence à certaines périodes déterminées (entre 1960 et 1967), et être atteint d’une des 18 maladies listées dans le décret d’application du 11 juin 2011 ». Il est précisé que les enfants nés avec des malformations ne bénéficient pas de ce droit. L’Ambassadeur a précisé qu’il était trop tôt pour la réviser la loi actuelle et que la France n’a à ce jour aucune estimation du nombre des victimes. On remarque qu’aucune considération de la part de la France n’est réservée aux les victimes Algériens. Il nous semble que la France officielle continue à considérer l’Algérien toujours l’indigène. Tant qu’il y a des responsables qui s’opposent à valider le projet d’incrimination du colonialisme français en Algérie.Concernant l’indemnisation des victimes des essais nucléaires, l’Ambassadeur a tenu à préciser que la loi sur les essais nucléaires n’est pas « discriminatoire envers les Algériens ». Une cinquantaine de demande a été introduite jusqu’à présent depuis l’adoption de cette loi le 05/01/10. L’indemnisation des victimes est conditionnée par 3 critères : « justifier sa présence dans les zones géographiquement déterminées (Reggane, pour l’Algérie), justifier sa présence à certaines périodes déterminées (entre 1960 et 1967), et être atteint d’une des 18 maladies listées dans le décret d’application du 11 juin 2011 ». Il est précisé que les enfants nés avec des malformations ne bénéficient pas de ce droit. L’Ambassadeur a précisé qu’il était trop tôt pour la réviser la loi actuelle et que la France n’a à ce jour aucune estimation du nombre des victimes. Aucune considération de la part de la France envers les victimes Algériens.

Ibn Khaldoun
Lundi 26 Septembre 2011 - 23:17
Lu 2801 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+