REFLEXION

La DLEP de Mascara devant ses statistiques contradictoires

L’émission forum de la radio locale de Mascara avait pour invité dernièrement la direction de la DLEP
représentée par son chef de service de l’habitat M. Argoub en remplacement de son directeur maintenu par d’autres préoccupations. Le chef de service de la DLEP a donné le maximum de renseignements sur le secteur mais ses réponses étaient dans leurs majorités contradictoires par celles données auparavant.



M Argoub avance le chiffre de 59.753 logements octroyés à la wilaya depuis le mois de janvier 2OO5 à ce jour tous logements confondus et regroupent deux plans quinquennaux 2OO5/2OO9 et 2O1O/2O14, ces logements concernent LPL  23.O58, RHP 7251, l’aide à l’habitat rural 29.444. Sur ce programme on peut noter suivant les dires du chef de service que  24.586 logements sont achevés, 11.714 en cours de réalisation et 23.453 en voie de lancement.  Sur les 23.O58 destinés au social, 4.483 sont achevés, 4.55O sont en cours de réalisation. Dans ce volet qui demeure le plus important et qui doit partir en parallèle avec la demande qui selon le chef de service est de 2O.OOO demandes, un chiffre que l’on trouve très loin de la réalité, puisque lors de la visite de M. le Ministre de l’habitat cette même direction a donné le chiffre de 54.OOO demandes. La wilaya continue à accuser un retard considérable en matière de logement et le social en particulier. Malgré que les services de la DLEP avancent le taux à 5,22 %, la réalité sur le terrain est tout autre puisque ce taux est calculé sur le parc du bâti porté sur plusieurs décennies, les battisses démolie et celles disparues sont incluses comme on note que même les logis qui n’ont pas le statut de logement décent sont compris dans le recensement. Pour le logement précaire, le chef du service avance le chiffre de 6OOO logements concernés hors qu’un autre recensement avance plus de  7.OOO logements. Une question a été posée sur les logements en préfabriqués dont la durée de vie est dépassée depuis assez longtemps, le chef de service disait que ces logements entrent dans le cadre du remplacement comme pour les CEM et les hôpitaux, et comme on le sait disait M. Argoub, la crise de logement est pour le moment un problème mondial pas seulement au niveau de la wilaya de Mascara. Pour ce qui est du recul enregistré au niveau du logement LSP et le logement promotionnel ; ceci est dû dit il au coût pratiqué qui s’avère un peu fort et au retard enregistré au niveau de certains chantiers. Oubliant le problème que vivent certains citoyens acquéreurs avec les promoteurs, malgré le paiement intégral de leur logement, les promoteurs préfèrent la spéculation sur leurs têtes, en attribuant le logement payé par les uns au profit des autres.   Certains font même l’objet d’expulsion par la justice, alors qu’ils ont reçu les clefs et comme ils ne voulaient pas marcher dans la combine de l’augmentation décidée par les promoteurs, ils font l’objet d’expulsion sous prétexte d’avoir squatté les logements. La remarque a également été faite au chef de service sur la répartition des quotas de logements à travers les 47 communes, celui-ci avance le problème des terres privées qui entourent certaines d’entre elles et que les tracasseries de faire valoir ces terres pour l’utilité publique traîne parfois, ce qui prive certaines communes de bénéficier de leurs quotas. Sachant que pour la réalisation du programme des 14.OOO logements à travers le territoire de la wilaya, des sociétés étrangères sont engagées pour la réalisation en particulier au niveau de certaines grandes communes, et les entreprises assurent les petits chantiers dans le reste des communes.

B.Boufaden
Mercredi 21 Décembre 2011 - 12:04
Lu 739 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+