REFLEXION

LYCEE MUSTAPHA BENZAZA DE KHARROUBA :La salle de sports détournée de sa vocation initiale

Dans une lettre adressée aux responsables du secteur de l’éducation à Mostaganem, le professeur de sports du lycée Mustapha Benzaza de Kharrouba, M. Chachou Nabil, dénonce la décision du directeur du lycée de fermer la salle de sports pour la transformer en salle SFR (Salle de Formation Régulière).



LYCEE MUSTAPHA BENZAZA DE KHARROUBA :La salle de sports détournée de sa vocation initiale
En effet, cette salle dont la superficie des vestiaires ne dépasse guère les 8 m², n’aurait pas été construite selon les normes, a affirmé M. Chachou. Ce dernier reproche au planificateur la présence de piliers au milieu de cette salle, alors que les normes exigent un espace ouvert pour ce genre de salles. M. Chachou s’interroge, par ailleurs,  sur  l’utilité d’une pièce de 8m² pour 40 élèves et  doute, par conséquent, des motivations réelles de ce choix. Le professeur de sports est revenu dans sa lettre sur la gestion de l’ancien directeur qu’il considère comme  catastrophique. Ce dernier, selon M. Chachou, a transformé ladite salle en une étable pour son mouton, au moment où les élèves avaient un besoin urgent de faire du sport. La situation dans laquelle se trouve  la salle, dit M. Chachou, montre le degré de l’insouciance de l’ancien responsable du lycée. Poussé par sa conscience professionnelle, le prof de l’EPS craint que l’actuel proviseur suive les pas de son prédécesseur et prive les élèves de leur salle de sports. Que restera-t-il des exercices  de sports si, par malheur, cette salle venait à être fermée ? s’interroge le plaignant. De ce fait, le professeur implore les parents d’élèves de se mobiliser et de faire entendre leur voix dénonciatrice pour l’intérêt de leur progéniture. Le même prof, par son expérience dans le domaine, affirme que de par leur proximité de la mer, les élèves ne pourront pas faire du sport en hiver. Un diagnostic qui reste à confirmer. Cependant, devant cet état de fait, le professeur d’EPS du lycée Benzaza Mustapha de Kharrouba n’est pas resté les bras croisés, il a adressé, à plusieurs reprises, des rapports aux responsables concernés, sur l’état de cette salle. Mais malheureusement, ses démarches se sont avérées vaines. C’est ce qui l’a poussé à rédiger une lettre ouverte aux responsables de l’éducation dans la wilaya de Mostaganem et à leur tête le directeur de l’éducation pour qu’il intervienne personnellement pour rendre à César ce qui appartient à César. En attendant, les élèves du lycée de Kharrouba, prennent leur mal en patience et espèrent un dénouement rapide de cette affaire qui les irrite plus que tout le monde.       

Charef Slamani
Mardi 2 Octobre 2012 - 23:00
Lu 938 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+