REFLEXION

LYCEE CHEIKH ZERROUKI IBN EDDINE: Les anciens élèves en conclave le 1er mai



La traditionnelle rencontre du 1er mai draine d’année en année, un nombre élevé d’anciens élèves du prestigieux lycée Zerrouki (Ex-René Basset) de Mostaganem. Des potaches toutes générations confondues viendront, comme à l’accoutumée, se ressourcer au milieu d’une ambiance bon enfant, oubliant pour certains en ce 1er jour du mois de mai toutes les contraintes inhérentes aux lourdes tâches qu’ils assument par ailleurs tout au long de l’année. Ils viendront l’instant d’une journée de printemps pour « retomber » en enfance ou plutôt en « adolescence », ils feront, pour certains un long voyage dans l’espace et dans le temps, pour « zapper » sur les chaînes de leurs souvenirs : tout y passera : les blagues salées, les vannes des profs, les durs moments des bachotages incertains, les premiers émois des lectures qui faisaient rougir, ou les premiers sourires dérobés qui s’ouvraient sur l’amour. Instants de bonheur fugace et sans cesse renouvelés grâce aux efforts des membres d’un bureau dynamique et motivé. Ils évoqueront, sans nul doute, pour les internes, les promenades du week-end et les « consignes » du dimanche qui les privaient du dernier film d’Elvis Presley ou du dernier Western spaghetti. L’espace d’une journée les murs du vieux lycée bruiront en un murmure confus. De cette rumeur tumultueuse, surnageront des lambeaux de souvenirs arrachés au temps, pour aller à la rencontre de ceux plus récents des jeunes générations qui ne seront pas absentes lors de cette journée festive. Car en plus du travail sur la mémoire et la notion de solidarité entre les générations, le comité directeur issu des dernières élections, s’est fixé entre autres objectifs le rapprochements entre les « Anciens » du lycée René Basset, les premières promos de Zerrouki et celles enfin des plus jeunes sortants, pour perpétuer cette noble tradition de réussite qui a caractérisé les différentes cohortes ayant défilé entre les murs de cette vénérable institution. Tâche à laquelle s’est attelé et s’attelle avec abnégation l’encadrement pédagogique et administratif actuel de l’établissement, conscient de la lourde responsabilité qu’il porte dans la conversation et la transmission de ces idéaux d’intégrité, d’honnêteté et de réussite. Souhaitons-leur bonne chance ! Et que cette journée se fragmente en mille instants de bonheur renouvelés !

Hocine
Vendredi 29 Avril 2011 - 11:56
Lu 817 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+