REFLEXION

LYCEE BENDJILALI EL GHALI DE MOSTAGANEM : Pourquoi le proviseur veut priver le surveillant général de son logement de fonction ?



Depuis plus de deux ans, le surveillant général du lycée Bendjilali El Ghali à Mostaganem ne cesse de réclamer son logement de fonction , hormis les fausses promesses du proviseur du lycée qui semble vouloir gagner du temps pour exploiter ledit logement à des fins personnelles comme il l’a déjà fait en le transformant plusieurs fois en ‘’domicile hôte’’ pour sa famille et ses fêtes familiales. Malgré les dizaines de correspondances adressées à l’ex-directeur de l’éducation, le blocus continue  toujours , au vu et au su de la tutelle, qui ne veut pas bouger le petit doigt !Par le biais de notre journal ‘’Réflexion’’, qu’il remercie au passage, monsieur Safi Djilali, surveillant général au lycée Bendjilali El Ghali, sis à la cité Djebli Mohamed (ex-Mont-Plaisir) à  Mostaganem a tenu à exprimer sa demande à qui de droit pouvant l’aider à résoudre son problème, à savoir l’attribution d’un logement de fonction au dit lycée. Ce dernier affirme que sa situation professionnelle lui permet d’ouvrir droit à un logement de fonction. Il ajoute qu’il a usé de toutes les voix et recours possibles, sollicitant ainsi l’intervention de  plusieurs responsables de la direction de l’Éducation de la wilaya de Mostaganem à savoir, entre autres le directeur du lycée, la Directrice de l’Education de la wilaya, le président de la ‘’CNAPEST’’ etc…. Mais à son grand regret aucune réponse ne lui a été signifiée à propos de l’attribution de ce logement de fonction et qui est vacant. Toujours est-il, selon ses dires, que l’intéressé qui réside à la cité El Houria à Mostaganem, dépourvu de tous moyens de transports, trouve beaucoup de difficultés à rejoindre son poste de travail sans compter les frais de transport quotidiens et qui se chiffrent de jour en jour et qui le pénalisent en matière de finances. Dévoué, pour son travail, M. Safi déclare que sa présence au lycée est plus qu’indispensable en raison de sa fonction de surveillant  qui l’oblige à être ponctuel dans l’enceinte de l’établissement avant les élèves et ce, matins et soirs. Face à cette situation déplorable qui lui cause des désagréments, dont il décrit plus haut les conséquences, M. Safi demande à ce qu’on lui attribue le logement qui se trouve dans le lycée et qui est fermé. Il dit être prêt à l’aménager. Ce dernier espère que son appel soit entendu par les responsables concernés.                                        

Faiza S.
Samedi 11 Octobre 2014 - 18:36
Lu 1452 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+