REFLEXION

LUTTE CONTRE LES PLAGISTES INFORMELS : La gendarmerie nationale met le paquet !

Déjà bien avant son départ pour congé de détente, le wali avait réuni et instruit, à son niveau les différents services de sécurité pour qu’ils assurent convenablement aux estivants de la wilaya de Mostaganem de bonnes conditions d’accueil et de sécurité. Sitôt repris du service que M. Temmar Abdelwahid a réactivé ses instructions qui ont été exécutées et ont portées les résultats escomptés. Un peu tardivement mais bien efficaces pour mettre à l’aise les derniers estivants qui sont encore nombreux.



Bien que tardive selon certains, n’empêche que cette opération  « coup  de poing » est quand même salutaires pour les estivants de dernière heure et il y a lieu de ne pas oublier que le gros des effectifs de la Gendarmerie Nationale est mobilisée sur plusieurs fronts extrêmement dangereux et prioritaires (sécurité routière, incendies de forêts, poursuites et traques, enquêtes judiciaires…En effet, devant l’exploitation à des fins pécuniaires des plages de la région par des individus attirés par le gain facile. Prenant acte aussi des dénonciations fondées émanant des citoyens que nous avons pu voir dans le réseau social, le wali n’a eu d’autres choix que de réunir au niveau de la wilaya les différents P/APC du littoral Mostaganem, et des responsables de la Sécurité en présence des directeurs de l’exécutif concernés. Lors de cette rencontre, il a donné des orientations générales et a souligné le caractère impératif d’engager une lutte contre les individus qui profitent pour faire payer aux estivants, souvent pères de familles, des « services à tarifs exorbitants, imposés » par leurs soins. Cette situation a été constatée dans diverses plages de notre littoral et après reconnaissance et renseignements précis, les éléments de la gendarmerie nationale sont passés à l’action ce Jeudi, 25 Août 2016, contre ces « plagistes autoproclamés » qui ont investis les plages fréquentées en imposant un droit de perception aux estivants malheureux. En fait, l’intervention de la gendarmerie nationale, conformément aux dispositions de gratuité des baignades et autres, a permis de procéder à la saisie de :129 parasols ;107 tables en plastique ;479 chaises légères en plastique également ainsi que des tentes de diverses tailles qui étaient réparties entre les plages soit, 1 au niveau de la plage dite de « Châibia »  et 2 au niveau de la plage « Clovis » qui dépend de la commune de Ben Abdelmalek Ramdane ainsi qu’au niveau de la plage de « Sidi Mansour »,dépendante de la commune de Fornaka. A noter que cette opération se poursuit à travers toutes les plages de la wilaya de Mostaganem et que les individus ayant contrevenu aux dispositions légales et réglementaires, ont été déférés devant la justice pour répondre,  aux faits de «  gestion illégale des plages publiques.

Younes
Vendredi 26 Août 2016 - 17:59
Lu 346 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+