REFLEXION

LUTTE CONTRE LES INTOXICATIONS ALIMENTAIRES : Le dispositif règlementaire en débat

A l’approche du Ramadhan et de la saison estivale où les intoxications alimentaires connaissent une forte fréquence causée par le non-respect des règles d’hygiène en vigueur, la direction du commerce redouble les actions de sensibilisation en organisant une nouvelle rencontre sur le dispositif réglementaire devant être appliqué, à la bibliothèque municipale au profit des consommateurs et des commerçants.



Selon les premières estimations mondiales publiées à ce jour sur les maladies d’origine alimentaire, montrent qu’une personne sur dix souffre annuellement d’intoxication alimentaire en consommant des aliments contaminés et que 420.000 autres en meurent. Les enfants de moins de cinq ans demeurent les exposés à ce risque si élevé et que 125.000 meurent chaque année de maladies d’origine alimentaire. Subir les conséquences d'une intoxication alimentaire est une situation vécue au moins une fois dans sa vie par de nombreuses personnes. L’intoxication alimentaire (ou toxi-infection alimentaire) est une infection digestive relativement courante. Elle est causée par l'ingestion d'aliments ou d'eau contenant des bactéries et leurs toxines, les parasites  présents surtout dans l'eau, les fruits et les légumes, les virus (présents dans les produits agricoles et marins et les poissons. Les aliments qui sont le plus souvent impliqués dans les intoxications alimentaires sont les œufs, les laitages et certains poissons et  crustacés. Une telle contamination résulte habituellement de méthodes inadéquates de manipulation, préparation, stockage ou conservation ou cuisson des aliments (non-respect des températures d’entreposage ou de cuisson, contaminations croisées). De bonnes pratiques d’hygiène avant, pendant, et après la préparation de la nourriture peuvent réduire les risques des toxi-infections. Les notions englobant la surveillance de la nourriture pour s'assurer qu'elle ne provoquera pas de maladies transmises par voie alimentaire sont connues comme étant du domaine de la salubrité alimentaire. A cet effet et à l’approche du Ramadhan et de la saison estivale où la célébration des fêtes connait une très forte fréquence, la direction du commerce de Mostaganem multiplie les actions de sensibilisation et d’information sur les redoutables intoxications alimentaires collectives et sur les mesures préventives pour les contrecarrer. En ce sens, une rencontre sur le sujet a été abrité à la salle de conférences de la bibliothèque principale « Belhamissi » et a été animée par les cadres de la direction. Plusieurs thèmes ont été développés par les conférenciers et portaient sur les textes législatifs régissant et organisant l’activité commerciale. Notons à ce titre que l’exercice commercial est soumis à des conditions strictes d’hygiène des produits alimentaires, d’entretien des locaux, de la chaine de froid, et de modalités pratiques à respecter pour la tenue des lieux de restauration collective.

L.Ammar
Mardi 25 Avril 2017 - 22:17
Lu 346 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-09-2017.pdf
3.55 Mo - 19/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+