REFLEXION

LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE STUPEFIANTS : Découverte de 41 Kg de kif traité



LUTTE CONTRE LE TRAFIC DE STUPEFIANTS : Découverte de 41 Kg de kif traité
Les grades côtes et éléments de la gendarmerie nationale ont réussi à mettre la main sur une quantité de 41 Kg de kif traité, découverte à Ain Temouchent et Mostaganem.
La mer rejette 31 Kg de kif traité à Bouzedjar
Les gardes côtes de Bouzedjar (Ain Temouchent) ont réussi, avant-hier, au cours d’une mission de contrôle routinière, de découvrir un colis au large de Bouzedjar, contenant une quantité de 31 Kg de kif traité. Il se pourrait que ce poison a été jeté en mer par les narcotrafiquants pour être récupéré par leurs complices, ou éventuellement pour détourner l’attention des services dé sécurité. Cependant, ces derniers en collaboration avec leurs collègues des autres services de sécurité ont multiplié les efforts au niveau du littoral afin de découvrir d’éventuelles autres quantités avant qu’elles soient écoulées sur le marché notamment en cette période du mois de Ramadhan.
Et 10 kg Saisis à Ain-Tedlès
Selon une information du groupement de la gendarmerie nationale de la wilaya Mostaganem, un réseau de trafic de drogue a été démantelé. En effet, suite à des informations parvenues à leur service faisant état sur la présence d’un jeune homme qui s’adonne au trafic de stupéfiants destinés à l’écoulement, des recherches et des investigations ont été entreprises, permettant d’interpeller le soupçonné dans la commune de Kheir-Eddine . En vertu d’un mandat de perquisition délivré par la justice, les enquêteurs ont découvert des plaquettes de kif traité d’un poids de 10 Kg à l’intérieur du domicile du mis en cause. Au cours de l’enquête, la personne inculpée a dénoncé les noms de ses complices à savoir sept personnes, qui servaient de rabatteur des clients. L’enquête préliminaire achevée par les gendarmes, les mis en cause ont été déférés par-devant le procureur de la république près le tribunal d’Ain-Tedlès et ont été placés en détention préventive par le magistrat instructeur, à l’exception d’une personne qui a été mise sous contrôle judiciaire, en attendant sa comparution devant le tribunal compétent pour répondre à son acte commis.


Akram et B. Abdelgheffar
Dimanche 21 Août 2011 - 10:04
Lu 427 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+